François Bourque
Le Soleil
François Bourque
S’étant prise à croire que Régis Labeaume «était là de façon éternelle», Marie-Josée Savard n’avait jamais envisagé une candidature avant que le maire cogne à sa porte pour tenter de la convaincre.
S’étant prise à croire que Régis Labeaume «était là de façon éternelle», Marie-Josée Savard n’avait jamais envisagé une candidature avant que le maire cogne à sa porte pour tenter de la convaincre.

Marie-Josée Savard dans les grands souliers du chef

CHRONIQUE / Il n’y a rien de déshonorant à le dire. Le nom de Marie-Josée Savard n’est pas le premier nom qui vient à l’esprit pour prendre le relais des personnalités fortes qui ont occupé la mairie de Québec depuis un demi-siècle.