Développement et Paix chez nous

CHRONIQUE SPIRITUALITÉ / L’organisme catholique canadien de solidarité internationale Développement et Paix (D&P) célèbre cette année son 50e anniversaire. Depuis l’origine, ce mouvement comprend deux principaux volets, soit le soutien financier et l’éducation des Canadiens et des Canadiennes aux enjeux internationaux.

Un conseil diocésain dynamique !

Depuis 1981, nous avons la chance d’avoir une personne répondante qui anime le conseil diocésain, les équipes paroissiales et fait la promotion de la solidarité internationale dans divers milieux. On peut retrouver d’ailleurs l’historique du mouvement dans le diocèse à l’adresse Internet http://www.evechedechicoutimi.qc.ca/page/ developpement-et-paix/.

Le conseil diocésain est constitué de quatorze personnes. Il voit à coordonner les différentes activités dans la région et à participer à la vie démocratique de l’organisme (via son représentant au Conseil national et à ses délégués à l’Assemblée annuelle régionale Québec/Nouveau-Brunswick). Les membres de ce conseil représentent une diversité de milieux de notre région (de La Baie à Normandin), chaque personne étant très intégrée dans le tissu social local. Ceci permet de nous mailler avec d’autres organismes de la région.

Ça bouge sur le terrain !

Au-delà des membres du Conseil diocésain, plusieurs autres personnes de la région sont membres de D&P et réalisent plusieurs activités tout au long de l’année. Voici quelques exemples :

Éducation à la solidarité internationale : Chaque année, une campagne d’éducation a lieu avec geste d’engagement via une signature de pétition. Cette année, la campagne porte sur l’importance de l’implication des femmes dans les processus de paix, sous le titre Que la paix soit avec elle. Des interventions dans diverses paroisses et autres lieux de la région sont programmées pour les prochains mois.

Financement pour nos partenaires du Sud : Activités de levée de fond et de sensibilisation ayant surtout lieu au printemps lors de la campagne « Carême de Partage ». 

Ainsi, des dizaines de personnes sont impliquées annuellement à l’organisation et à l’animation d’un souper-spaghetti à Chicoutimi-Nord, d’un brunch musical à Arvida ou d’un concert-bénéfice à Saint-Félicien. Ces activités rejoignent plus de 500 personnes.

Rejoindre des jeunes : Des projets dans le cadre du Programme d’Éducation internationale (PEI) de l’école secondaire Charles-Gravel visent à sensibiliser les jeunes à l’importance de la solidarité internationale. L’année dernière, quatre équipes très dynamiques avaient accepté de s’impliquer avec D&P. Des activités ont eu lieu avec des jeunes du Cégep de Jonquière en travail social, sur les défis de l’agriculture pour les gens des pays du Sud.

Rejoindre de nouveaux milieux. Des présentations ont eu également lieu à divers organismes à l’interne de l’Église diocésaine ou à l’externe (cercle des Fermières, bibliothèques, résidences pour personnes âgées). 

À la grandeur du Canada, plus de 7000 membres animent la vie de D&P. Ce grand nombre de personnes engagées permet de témoigner du dynamisme et de l’importance de cet organisme de solidarité. 

Devenir membre est un petit geste qui a un grand impact ! Vous êtes intéressés à vous joindre à nous ? Vous pouvez devenir membre en allant sur le site Internet de l’organisme (www.devp.org). Vous pouvez aussi nous soutenir financièrement via un don sécurisé à partir du même site Internet.

Claude Gilbert, conseil diocésain D&P