Paul-Robert Raymond
Lors du lancement du programme Transition Wow, le Jour de la Terre a présenté le premier VUS Ford Expedition au Québec, converti à l’électricité. Le véhicule, décoré par l’artiste montréalaise Dominique Pétrin, sera affecté au service après-vente pour le programme.
Lors du lancement du programme Transition Wow, le Jour de la Terre a présenté le premier VUS Ford Expedition au Québec, converti à l’électricité. Le véhicule, décoré par l’artiste montréalaise Dominique Pétrin, sera affecté au service après-vente pour le programme.

Le Jour de la Terre entre dans la danse de la conversion électrique de camions légers 

CHRONIQUE / En attendant l’arrivée sur le marché de camions légers (incluant les fourgons et les grands VUS) complètement électrifiés, la seule solution pour freiner la consommation de carburants fossiles demeure la conversion. Le Jour de la Terre Canada a lancé la semaine dernière le programme Transition Wow qui servira à guider les gestionnaires de petits parcs à faire leurs premiers pas.

L’avenir semble toutefois prometteur du côté des constructeurs établis ou nouveaux, mais aucun véhicule neuf tout électrifié n’est offert.

«Nous offrirons un service clés en main pour les gestionnaires de petits parcs de camions, disons de 4 à 20 véhicules», explique Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre Canada. «Dans ces parcs-là, il y a toujours un véhicule, par exemple un Ford F-250 2010 usé à la corde, dont le moteur est fendu et que l’entreprise peut remettre à neuf.»

Il faut rappeler que le gouvernement du Québec offre maintenant une aide financière pouvant s’élever à 15 000 $ par conversion. Selon les estimations avancées l’an dernier par Andy Ta, pdg d’Ecotuned — firme spécialisée dans la conversion de camions et fourgons légers —, la conversion d’un camion du genre Ford F-150 coûterait 35 000 $, après la subvention.

Ecotuned, avec qui Transition Wow collabore, propose par ailleurs un système de conversion universel pouvant être installé sur des camions légers des classes 2 à 4, comme les Ford F-150 à F-350. Même si les premiers prototypes ont été installés sur des F-150, le système pourra très bien être installé sur des camions de marques concurrentes, comme les Chevrolet Silverado, les GMC Sierra ou les RAM 1500 à 3500.

Là où Transition Wow entre en jeu, c’est en aidant les gestionnaires à faire leurs démarches pour les demandes de subvention, l’installation de bornes de recharge, ainsi que pour la formation et la sensibilisation de ceux-ci.

«Nous faisons tout cela pour guider les gestionnaires, sans demander un sou de commission», ajoute M. Lussier. Le programme a reçu un soutien financier de 158 000 $ du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole pour son démarrage.

«Plus on va convaincre les gens du bien-fondé des conversions, plus on aura des idées qui feront accélérer la transition», opine le directeur. Transition Wow s’est donné un premier objectif de 50 camions zéro émission en trois ans.

Jusqu’à présent, quatre fourgons réfrigérés utilisés par des épiciers IGA ont été convertis et une commande a été passée lors du dévoilement du programme mardi dernier.

Le premier Expedition 100 % électrique

Lors du lancement du programme Transition Wow, le Jour de la Terre a présenté le premier VUS Ford Expedition au Québec, converti à l’électricité. Il sera le véhicule de service après-vente pour le programme.

L’artiste montréalaise Dominique Pétrin, reconnue internationalement, a réalisé la signature visuelle haute en couleur. Ecotuned s’est occupé de faire la conversion électrique de ce VUS.

Sur Internet : jourdelaterre.org/wow/