Le Lincoln Navigator est un vrai véhicule à sept places (même huit) qui peut fournir un confort ouaté et sans égal sur de longs trajets.

Essai-éclair: Lincoln Navigator 2019

De la même dimension que son cousin Ford Expedition, le Navigator de Lincoln fait évidemment dans l’opulence.

Il est lui aussi un vrai véhicule à sept places (même huit) qui peut fournir un confort ouaté et sans égal sur de longs trajets.

Le V6 EcoBoost biturbo de 3,5 litres a toute la puissance et le couple nécessaires pour bien mouvoir ce luxueux paquebot. Mais il offre une capacité de remorquage moindre que son cousin, soit 3901 kg (ou 3765 kg pour la version longue).

Quant à la consommation, on se limitera à dire que c’est gargantuesque, surtout en hiver.

Au chapitre de la finition intérieure, on constate que c’est très bien exécuté. Les matériaux recouvrant la sellerie et la planche de bord reflète et correspond à ce qu’on peut s’attendre d’un véhicule dans cette gamme de prix. Et surtout, certains détails faisant bon marché dans des plus petits modèles de la marque ne s’y retrouvent pas. Comme les boutons du sélecteur de vitesse qui, doit-on le répéter, sont toujours déroutants les premières fois qu’on se retrouve derrière le volant de ces véhicules.

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix : de 90 750 $ à 99 750 $ 

Prix du modèle essayé : 99 750 $ (Ultra L) 

Moteur : V6 3,5 litres EcoBoost biturbo 

Puissance : 450 ch (335 kW) à 5500 tr/min 

Couple : 510 lb-pi (691 N.m) à 3000 tr/min 

Transmission : automatique à 10 rapports 

Consommation réalisée : 20,0 l/100 km (principalement en ville)