Sauf à la traverse de Matane, les automobilistes sont invités à demeurer dans leur voiture le plus possible et à tenir les fenêtres fermées, en raison des mesures sanitaires actuelles.
Sauf à la traverse de Matane, les automobilistes sont invités à demeurer dans leur voiture le plus possible et à tenir les fenêtres fermées, en raison des mesures sanitaires actuelles.

Port du masque sur les traversiers, permis pour les VR, rouler face au soleil: les conseils de la semaine

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Q  Sommes-nous obligés de porter un masque lorsque nous empruntons un traversier?

R  Oui : tant dans les gares que sur les navires de la Société des traversiers du Québec, le port du masque est obligatoire pour les personnes de 12 ans ou plus, jusqu’à nouvel ordre. En outre, sauf à la traverse de Matane, les automobilistes sont invités à demeurer dans leur voiture le plus possible et à tenir les fenêtres fermées. Pour ce qui est des piétons, ils doivent porter le masque en tout temps (même sur le pont) et toujours conserver une distance de deux mètres avec les autres clients et les employés. Consultez les mesures spécifiques qui s’appliquent à chaque traverse : bit.ly/3gvgqwk

Q  Nous regardons la possibilité de louer un véhicule récréatif (VR) le mois prochain. Quelle classe de permis doit-on avoir?

R  Malgré les dimensions imposantes de certains d’entre eux, un simple permis de classe 5 (comme pour une voiture de promenade) est requis pour conduire un véhicule récréatif. Cependant, avant de prendre la route avec un tel véhicule, nous vous recommandons fortement de bien vous familiariser avec les commandes et les dispositifs. Informez-vous aussi sur sa hauteur (en mètres et en pieds) et affichez-la dans le poste de conduite pour éviter de fâcheux incidents dans un stationnement ou sous un viaduc, par exemple.

De plus, rappelez-vous que les manœuvres de dépassement, d’immobilisation, de stationnement, de marche arrière et de conduite urbaine sont très différentes de celles avec un véhicule standard. Il en va de même pour la pleine maîtrise des angles morts. Alors, avant de partir à l’aventure, nous vous suggérons de trouver un grand stationnement et de prendre plus de temps que moins pour effectuer diverses manœuvres et mises en situation.

Q  À part ralentir, que conseillez-vous lorsqu’on roule face au soleil éblouissant?

R  Vous expérimentez peut-être souvent cette inquiétante situation si vous roulez vers l’est le matin ou vers l’ouest en fin de journée, particulièrement au printemps et à l’automne. La règle d’or consiste effectivement à réduire votre vitesse; vous profitez ainsi d’une plus longue zone tampon si les automobilistes devant vous freinent brusquement.

En plus de ralentir, assurez-vous d’être vu : si vous n’y voyez guère, les autres éprouvent probablement le même problème. Allumer tous les feux (avant et arrière) augmente votre visibilité. Les verres fumés et le pare-soleil limitent votre propre éblouissement, mais si rien n’y fait, jetez souvent un coup d’œil aux lignes sur la chaussée pour bien vous repérer.

Enfin, lavez la surface intérieure du pare-brise avec un nettoyant pour les vitres afin d’enlever les traces de doigts, les gouttelettes d’eau séchées lors du dégivrage hivernal et les autres dépôts qui amplifient les reflets gênants.

ÉCRIVEZ-NOUS!

Des questions sur votre auto? Besoin de conseils? Transmettez-nous vos questions à auto@gcmedias.ca Elles pourraient être publiées dans cette rubrique.

Les services-conseils automobiles offerts par CAA-Québec sont exclusifs à ses membres. Ceux-ci peuvent les contacter autant de fois qu’ils le désirent par Internet ou par téléphone au 1 888 471-2424.