La jeune pousse Rivian, fondée en 2009 par R. J Scaringe, a dévoilé, en novembre dernier au Salon automobile de Los Angeles, un camion, le R1T (photo), et un VUS, le R1S.

Amazon investit dans le fabricant de camions électriques Rivian

NEW YORK — Un groupe d’investisseurs emmené par Amazon a investi 700 millions $US (928 millions $) dans Rivian, une jeune pousse américaine fabriquant des camions et VUS électriques, a-t-on appris vendredi.

Rivian est présentée par des observateurs comme un potentiel rival de Tesla, le fabricant de véhicules électriques fondé par Elon Musk.

L’autre participant à cette ronde de financement est ALJ, le partenaire financier de longue date de Rivian, qui remet de l’argent dans la compagnie, rapporte le magazine Automotive News.

Mardi, une source proche du dossier avait indiqué à l’AFP que General Motors discutait aussi avec Rivian pour acquérir une participation minoritaire dans cette jeune pousse basée dans le Michigan.

GM pourrait suivre

Automotive News rapporte que l’absence de GM dans la ronde de financement annoncée ce matin ne signifie pas que le No1 américain de l’auto se soit désisté. D’autres investissements pourraient être annoncés.

La jeune pousse, fondée en 2009 par R. J Scaringe, qui a aujourd’hui 35 ans, a dévoilé, en novembre dernier au Salon automobile de Los Angeles, un camion, le R1T, et un VUS, le R1S.

Elle entend commercialiser ces véhicules en 2020 aux États-Unis et espère les exporter un an plus tard. Les camions et les VUS sont parmi les véhicules les plus populaires en Amérique du Nord et leurs marges importantes permettent aux constructeurs de faire face à la hausse des coûts de l’acier et de l’aluminium, au plafonnement attendu des ventes et au déclin des voitures berlines et citadines.

Course avec Tesla

Si elle tient ses promesses, Rivian deviendra la première société à commercialiser un camion tout électrique sur le marché américain. Elon Musk, le pdg de Tesla, a indiqué fin janvier que le constructeur de véhicules électriques californien pourrait dévoiler un camion électrique cet été.

Le nouvel investissement, dont Amazon est le chef de file, «est une étape importante pour Rivian», s’est réjoui vendredi M. Scaringe.

«La vision de Rivian sur l’avenir du transport électrique nous a convaincus», a justifié Jeff Wilke, le patron de la division Consommateurs chez Amazon.

Rivian permettrait à Amazon de continuer à pousser ses pions dans le transport pour tenter de résoudre d’éventuels problèmes de logistique et réduire ses coûts de livraison.

Le géant du commerce en ligne a investi la semaine dernière dans Aurore, une jeune pousse américaine spécialisée dans le développement de la voiture autonome.

Rivian a insisté sur le fait qu’elle allait demeurer une société indépendante. Elle a déjà comme actionnaires la banque britannique Standard Chartered, le groupe industriel japonais Sumitomo Corp et la société saoudienne Abdul Latif Jameel Co. Avec La Presse