Michel Simard, président et éditeur du Quotidien et du Progrès, et Michel Tremblay, photographe et fondateur du festival, accompagnent Marie-Karlynn Laflamme, responsable des communications à l’UQAC, et André Gobeil, directeur général du Cégep de Chicoutimi, deux nouvelles organisations partenaires de Zoom.

Zoom Photo Festival: «une fenêtre sur notre monde»

Zoom Photo Festival a été officiellement lancé, jeudi soir, au Bâtiment 1912 de La Pulperie de Chicoutimi, avec le vernissage de l’exposition du World Press Photo. Pour l’occasion, plusieurs dizaines de photographes, festivaliers et collaborateurs s’étaient donné rendez-vous.

« Zoom Photo Festival est une fenêtre exceptionnelle qui s’ouvre sur notre monde », a affirmé Michel Tremblay, initiateur du festival et photographe du Quotidien qui invite le public à « découvrir les 1000 visages de notre planète ».

« Le festival, c’est un regard critique et lucide sur le rôle du photojournalisme », a-t-il ajouté, soulignant que Zoom Photo Festival Saguenay est le seul festival de photojournalisme au pays.

Michel Simard, président et éditeur du Quotidien et du Progrès, a tenu à être présent pour le lancement officiel de la neuvième édition du festival.

« Il y a d’excellentes photos présentées ici. Nous sommes fiers de ce festival qui prend de l’ampleur, d’autant plus que l’idée est venue de nos photographes », a-t-il affirmé.

Cette année, Groupe Capitales Médias, présentateur de l’événement, propose une exposition intitulée À chacun son sommet. L’exposition qui regroupe 25 photos prises lors de la tenue du G7 en juin dernier est présentée au hangar de la Zone portuaire de Chicoutimi. « Nous sommes contents d’être là. La photo, même dans le monde numérique, fonctionne bien. L’image intéresse les gens. Il y a autant de façons d’interpréter une photo qu’il y a de gens pour la regarder. »

Les expositions sont accessibles jusqu’au 11 novembre.