Zoom photo festival Saguenay 2016 sur La Fabrique culturelle

À l'heure où les images défilent à grande vitesse, le Zoom photo festival Saguenay impose un temps d'arrêt devant des oeuvres photographiques saisissantes qui parlent d'une manière universelle, à travers des démarches différentes et audacieuses, comme autant d'aventures.
Considéré comme un événement majeur en photojournalisme, le festival présente, jusqu'au 27 novembre, le travail d'une vingtaine de photographes d'ici et d'ailleurs. La Fabrique culturelle nous en présente quelques-uns.
Yoanis Menge | Hakapik
Le photographe madelinot Yoanis Menge s'est totalement investi dans ce reportage sur la chasse aux  phoques; jusqu'à devenir chasseur lui-même. Une aventure qui laisse, dans une oeuvre puissante, une vision résolument personnelle sur un sujet polémique.
Fabrice Dimier | Nenets, nomades au bord de la sédentarisation
Fabrice Dimier s'est installé dans le désert blanc du cercle polaire russe pour y partager le quotidien des Nenets, un peuple nomade éleveur de rennes, qui résiste encore à la sédentarisation malgré les pressions économique, politique et écologique.
Arianne Clément | 100 ans, âge de beauté
À la frontière de l'art et du documentaire, Arianne Clément pose un regard sensible qui sublime la beauté de femmes centenaires. Une façon toute singulière de questionner le rapport à l'image chez la femme, à tout âge.
Crédits
Coordination : Télé-Québec Saguenay-Lac-St-Jean : Jocelyn Robert, Julie Pelletier ;
Réalisation, caméra et montage : Sylvie Gravel ;
Oeuvres : « Hakapik » de Yoanis Menge ;  « Nenets, nomades au bord de la sédentarisation » de Fabrice Dimier ; « 100 ans, âge de beauté » de Arianne Clément.