John Anthony Gagnon-Robinette et Phil G. Smith forment le duo country Wild Ouest.
John Anthony Gagnon-Robinette et Phil G. Smith forment le duo country Wild Ouest.

Wild Ouest: Un duo country qui porte à boire

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Il y avait « mille raisons » pour que Phil G. Smith et John Anthony Gagnon-Robinette se lancent dans un projet commun. Il ne manquait qu’un peu de temps pour que les pièces du puzzle se mettent en place.

Le duo appelé Wild Ouest offrira un premier extrait le 28 août et qui s’intitule Mille Raisons de Boire. Par la suite, les deux comparses proposeront un mini-album contenant quatre chansons quelque part au mois d’octobre et qui se déclinera sous le signe de la fête et des feux de camp.

« On peut dire que Wild Ouest est un projet COVID, lance d’emblée Phil G. Smith lorsque joint par Le Droit. En fait, il y a longtemps que John et moi avions envie de faire un duo, mais en raison de nos agendas respectifs, on n’était pas capable de trouver le temps pour écrire les chansons et réaliser le EP. Avec la COVID, cet espace était maintenant disponible. »

Gagnon-Robinette — qui est un membre officiel du groupe Kaïn depuis 2018 — et Smith collaborent depuis quelques années, surtout sur le projet solo de Phil G. Smith. On les retrouve souvent sur la même scène, comme ce fut le cas la semaine dernière lors de la dernière séance du StudiOdyssée à la Maison de la culture de Gatineau.

« Pour mon projet solo, j’écris tous les textes et très souvent, John met sa touche magique à la musique et aux arrangements, explique le Gatinois qui est maintenant installé en Mauricie. Pour Wild Ouest, c’est vraiment un partenariat complet, un travail en duo pour toutes les étapes du projet. De l’écriture au mixage en passant par le matriçage, tout porte l’étiquette Wild Ouest. Et on prend tous les deux la même part de risques. »

Smith voit également dans Wild Ouest une façon remplir certaines cases vides. En partageant les tâches à parts égales avec son complice, il franchit une étape importante dans sa carrière d’auteur-compositeur.

« C’est la première fois que j’écris des chansons avec quelqu’un d’autre, confie-t-il. Depuis toujours, je m’isole pour écrire et cette fois, c’est tout le contraire. On arrive chacun avec des idées et ensemble, on écrit la chanson du début à la fin. C’est aussi la même chose pour l’interprétation de la toune. On se partage les couplets, on chante les refrains en harmonie bref, tout se fait à deux dans Wild Ouest. »


«  Wild Ouest, c’est un country assumé qui se consomme en road trip, les fenêtres baissées, ou entre amis au bord du feu. »
Phil G. Smith, auteur-compositeur-interprète

Proposé sans prétention, le projet Wild Ouest devrait se résumer à un mini-album, sans nécessairement être jumelé à des spectacles.

« Rien n’empêche qu’on n’écrive pas d’autres chansons au terme de ce mini-album, de confier Phil G. Smith. Mais, pour l’instant, il n’est pas question pour WIld Ouest de faire des spectacles. Par contre, je peux vous dire que, lorsque John sera sur scène avec moi, on va jouer nos tounes. Ça, c’est certain. »

En français

Selon la description qu’en fait l’auteur-compositeur-interprète, Wild Ouest est né du désir d’offrir un son s’inspirant du country américain, mais en le conjuguant entièrement en français et à la sauce « québécoise ».

« Wild Ouest, c’est un country assumé qui se consomme en road trip, les fenêtres baissées, ou entre amis au bord du feu, décrit-il. Notre premier extrait, Mille raisons de boire, met la table pour le reste de l’album. Et je dois dire que ça représente très bien l’essence de Wild Ouest. »