Le Quotidien
Wallace Roney se dit aussi motivé qu’à ses débuts et vante les musiciens qui se produiront avec lui le 26 avril, dans le cadre du Festival jazz et blues de Saguenay.
Wallace Roney se dit aussi motivé qu’à ses débuts et vante les musiciens qui se produiront avec lui le 26 avril, dans le cadre du Festival jazz et blues de Saguenay.

Wallace Roney, un authentique jazzman

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Une conversation avec le trompettiste Wallace Roney représente l’équivalent d’une leçon de vie. Cet homme, qui a partagé des solos avec Miles Davis et qui a joué aux côtés d’Art Blakey et plein d’autres légendes du jazz, envisage la pratique de son art de la même façon qu’un moine ayant ressenti l’appel du Très-Haut. Parler d’engagement à son sujet n’a rien d’anodin. Depuis sa tendre enfance, il a compris que son existence serait étroitement maillée à la note bleue.