Le groupe Voivod effectuera une apparition le 14 mai à 14h, à l’occasion de l’<em>Isolation Festival</em>. Le groupe interprétera deux de ses compositions.
Le groupe Voivod effectuera une apparition le 14 mai à 14h, à l’occasion de l’<em>Isolation Festival</em>. Le groupe interprétera deux de ses compositions.

Voivod participera à l’Isolation Festival

Voivod vous manque? À défaut de le voir sur scène, vous pourrez renouer avec le groupe métal originaire du Saguenay, le 14 mai, alors qu’il participera à l’Isolation Festival. Cet événement organisé par la compagnie de disques Century Media prendra la forme d’un spectacle en ligne. Accessible gratuitement sur YouTube, il accueillera le quatuor à 14h, le temps de deux chansons enregistrées en mode confinement.

«Au début, nous étions perplexes, puisque nous n’avions pas le droit de nous rendre à notre local de pratique en raison des mesures sanitaires prises par le gouvernement. Un des problèmes est que notre batteur [Michel «Away» Langevin] ne pouvait pas utiliser son kit de drums», a raconté le chanteur Denis «Snake» Bélanger.

Une solution a été trouvée, bien sûr. Son camarade ne pouvant pas taper sur ses peaux, on a extrait ses pistes à même les enregistrements originaux. Sa contribution dans le contexte de l’Isolation Festival se situera à un autre niveau. «Puisque Michel crée des dessins, il a préparé un montage sur Time Lapse», laisse entrevoir Snake.

Lui-même a chanté par l’entremise de sa tablette électronique, tandis que Daniel «Chewy» Mongrain (guitare) et Dominic «Rocky» Laroche (basse) ont fait résonner leurs instruments séparément, tout en étant filmés. Tel que mentionné plus haut, les attentes étaient modestes au sein de la formation. Or, le produit concocté par Francis Perron les a étonnés.

«Il a “reprocessé” ma voix et dans l’ensemble, je trouve que ça sort bien, décrit Snake. Quant à l’image, elle est séparée en quatre et on se promène de l’un à l’autre, ce qui est amusant à regarder. C’est un clin d’œil adressé à nos fans, une façon de leur dire que nous sommes en santé et que, bientôt, nous nous reverrons.»

Des phrases prémonitoires

Les pièces interprétées par Voivod sont Obsolete Beings et Orb Confusion. Tirées de son plus récent album, The Wake, elles ont pour trait commun de référer à la crise actuelle. Auteur des textes, Snake ne savait évidemment pas, lorsqu’il les a imaginés, que la pandémie sévirait sur tous les continents. Comme chacun sait toutefois — ou devrait savoir —, les artistes sont également des prophètes.

«C’est pour ça que j’ai quasiment peur de faire quelque chose sur la crise actuelle», lance en riant l’artiste originaire de Jonquière. Plus sérieusement, il note que des phrases prémonitoires se sont glissées dans les deux compositions, ce qui a justifié leur sélection.

Or, elles trouvent un écho sur le site Internet de la formation. Il est question d’«une incroyable découverte qui a créé un désastre monstrueux », ainsi que d’« une série d’événements qui forceront l’humanité à comprendre de nouveau la réalité et le concept de ne pas être seul dans l’univers».

L’auteur de ces citations? Denis «Snake» Bélanger.