Après des années d'attente et une sortie d'album en France, Geneviève Morissette revient chez elle pour présenter Me v'là. Elle présentera ses pièces en première partie de 2Frères le 23 mars au Théâtre Banque Nationale et le 24 mars au Café Bistro du centre d'Arvida.

V'là Geneviève Morissette

La voilà. Geneviève Morissette arrive au Québec avec Me V'là, son premier album en mains. Après des années de labeur, de nombreux concours, puis un accueil des plus chaleureux en France où elle se prépare à lancer un deuxième opus, la Jonquiéroise d'origine revient chez elle prête à faire entendre qui elle est, sans compromis.
Le public du Saguenay-Lac-Saint-Jean a eu quelques occasions d'entendre Geneviève Morissette sur scène. Elle a notamment participé à la Bourse Objectif scène en 2013 et remporté les honneurs dans la catégorie auteure-compositrice-interprète au Festival de la chanson de Saint-Ambroise en 2009, l'année même où elle est sortie grande gagnante de Ma première Place des Arts. En 2013, elle avait aussi sollicité l'appui de la population afin de réaliser un premier album. 
Depuis, toutefois, elle s'était faite discrète. Et pour cause. En 2015, des vacances de deux semaines en France ont pris une tournure imprévue. L'auteure-compositrice-interprète a présenté un spectacle et l'engouement fut tel qu'elle a décidé de rester là-bas. 
La création de son premier disque était bien avancée. Encadrée par un nouveau gérant, elle a enregistré deux titres supplémentaires sur place, puis a lancé son album en sol français. Le disque est paru en France en août 2015. Une réédition est sortie en 2016. 
L'accueil a été des plus favorables. « J'ai vraiment eu de bonnes critiques. On me compare même à Charlebois, Diane Dufresne et Lynda Lemay. C'est très flatteur. Charlebois a d'ailleurs parlé de moi chez Michel Drucker. C'est tout un honneur », raconte l'artiste au bout du fil. 
Geneviève Morissette confirme qu'elle a été surprise par le déroulement des événements. « Quand je suis partie pour les vacances, j'avais un show de prévu à Lyon, c'est tout. Je ne m'attendais pas à ça du tout. »
Après plusieurs mois en France, elle est de retour au Québec pour lancer son album. « Enfin ! Ça fait longtemps que je l'espère. J'ai toujours mon pied à terre à Paris, mais là je suis ici pour quelques mois. Je souhaite rester ici le plus longtemps possible. »
Évidemment, l'artiste espère que l'accueil sera chaleureux, mais elle assure qu'elle n'entretient pas d'attente. « Je vis ma vie au jour le jour. Chaque fois, c'est un privilège pour moi d'être sur scène. C'est certain que c'est important pour moi que les Québécois m'aiment puisque je les aime, mais je n'ai pas de contrôle là-dessus », assure celle qui a déjà des dates de spectacles prévues en France et en Allemagne en mai prochain. 
Pour Geneviève Morissette, lancer son album au Québec représente un accomplissement. «Un premier album, c'est vraiment un ''coming out'', une naissance. Le titre, c'est aussi un petit clin d'oeil à Diane Dufresne et son Tiens-toi ben j'arrive. Avec ce disque je dis me v'là, j'arrive, voilà mes couleurs, je me nomme comme je suis, affirmée, sans compromis. Un premier album, c'est un album pour se nommer, se tenir debout.»
Cet état d'esprit se reflétera aussi sur scène. «Les gens vont voir une fille qui se donne à fond et qui est tellement contente d'être là. Je suis une fille de scène, une fille de tournée.»
Dans un monde idéal, elle espère voyager sur les scènes du monde avec ses chansons. «Je n'ai pas de frontières, tout comme la musique.»
Geneviève Morissette a lancé son album à Montréal le 22 février. Elle le présentera une première fois à Québec le 27. Le public de la région pourra la voir en première partie de 2Frères au Théâtre Banque Nationale le 23 mars, puis au Café Bistro du centre d'Arvida le lendemain.