Les huit chanteurs et chanteuses de la Brigade lyrique présentent un concert en compagnie de Natalie Choquette.

Vitrine musicale sur le monde avec la Brigade lyrique

La Brigade lyrique, un groupe a capella composé de huit chanteurs et chanteuses, présente un spectacle avec la soprano Natalie Choquette le dimanche 15 avril à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Le concert nommé La Diva s’amuse... avec la Brigade lyrique est décrit par le directeur musical de la Brigade, André Côté, comme un spectacle qui est plein d’humour et divertissant.

Depuis 2015, la Brigade lyrique associée avec la Société d’Art lyrique du Royaume (SALR) présente, partout à travers la région, des spectacles de chant sans accompagnement instrumental. «Nous sommes deux quatuors de chanteurs qui présentent un répertoire très varié. On passe de pièces d’époques à des choses beaucoup plus récentes», explique André Côté. La Brigade lyrique se veut très mobile, selon M. Côté. «L’absence d’instrument à transporter nous permet de vraiment être nomades et de nous déplacer facilement.»

Le spectacle avec Natalie Choquette se veut léger et accessible à tous. «Les familles sont les bienvenues. C’est en après-midi, et c’est visuellement très attirant», précise M. Côté. Le concert se déroule par bloc. Le premier visite l’Italie et sa musique particulière. «On interprète des classiques que tous seront reconnaître», mentionne le directeur musical de la Brigade. Les prochains blocs feront visiter aux spectateurs différents pays, dont l’Espagne, la France et la Russie. «Nous avons aussi un segment pour représenter le Québec, ajoute-t-il. Le concert se veut une véritable carte de visite musicale sur le monde.» Chaque bloc apporte son lot de costume pour la chanteuse principale, Natalie Choquette. «Le tout va être très théâtral et spectaculaire. C’était important que ça soit vraiment pertinent à regarder», précise André Côté.

Lors du concert, la Brigade lyrique offrira une nouveauté aux spectateurs. Ils seront accompagnés au piano par Dominic Boulianne, le pianiste qui travaille en étroite collaboration avec Natalie Choquette. «C’est seulement pour quelques pièces, mais ça fait changement», conclut M. Côté.