Présidente d'honneur du Symposium provincial des Villages en couleurs, Martine Tremblay invite les amateurs d'art à se rendre à L'Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay du 6 au 8 octobre. Le thème de la 27e édition est Un événement fort de ses racines.

Villages en couleurs amorce un virage jeunesse

Les amateurs d'art de la région savent ce que cela signifie lorsque les feuilles virent au rouge. Ils voient poindre leur rendez-vous annuel à L'Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay dans le cadre du Symposium provincial des Villages en couleurs, dont la 27e édition se déroulera du 6 au 8 octobre. Il rassemblera 42 artistes parmi lesquels on remarquera un nombre inhabituel de recrues.
« Il faut donner à cet événement une ouverture différente et c'est pourquoi il y aura de nouveaux venus, dont quelques jeunes », a annoncé la présidente du comité organisateur, Yvonnette Bernier, lors d'une entrevue réalisée il y a quelques jours. Elle donne en exemple la participation de la Baieriveraine Karine Aubé et de la Robervaloise Virginie Tanguay, qui montreront leurs oeuvres pour la première fois à l'occasion du symposium.
Yvonnette Bernier et Lyne Houde annoncent que le symposium Villages en couleurs amorcera un virage jeunesse à compter de la prochaine édition.
Cette volonté de renouveler l'offre marque une rupture par rapport aux anciennes pratiques. Des artistes ont été surpris de ne pas revenir comme ils en avaient pris l'habitude. Certains ont vivement réagi, croyant à tort qu'on les avait bannis à vie. « Tout ce qu'on veut, c'est qu'il y ait une forme de rotation », explique la présidente.
Le symposium attire toujours autant de visiteurs à l'Aréna de Petit-Saguenay et au chalet de ski du mont Édouard. Toutefois, ses artisans ressentent le besoin de renouveler la clientèle afin de protéger l'avenir, ce qui passe par l'ajout de quelques signatures. « Dans le même esprit, nous voulons recruter des jeunes au sein du comité organisateur. Nous réaliserons également un sondage auprès des visiteurs », note la secrétaire-trésorière Lyne Houde.
Néanmoins, l'édition 2017 aura pour thème Un événement fort de ses racines. Il a été choisi par la présidente d'honneur Martine Tremblay, originaire de Chicoutimi, et témoigne de l'attachement de la communauté envers ce rendez-vous automnal. « Ça reflète la qualité qu'on y trouve et le fait que deux villages s'unissent pour le présenter », énonce Yvonnette Bernier, en substance.
Confiante, elle croit que plus de 10 000 entrées seront enregistrées cette année et qu'une fois de plus, certains artistes réaliseront des ventes substantielles. « L'avantage que nous avons, c'est la date. Il s'agit du dernier événement de la saison », rappelle Lyne Houde. « C'est bon pour les paysages », ajoute la présidente en faisant allusion aux couleurs dont se pare la forêt saguenéenne.