Le groupe Vice E roi, originaire d’Alma, a épaté les spectateurs, jeudi soir, avec ses textes poétiques et ses mélodies entraînantes.

Version 2.0 de la Bourse Objectif Scène

Pour sa 11e édition, la Bourse Objectif Scène arborait jeudi soir une formule revue et corrigée, avec l’absence de compétition et ses entrevues à la bonne franquette. Les six groupes et artistes originaires de la région se sont partagé des prix totalisant 7000 $, dont une bourse de 500 $ pour la prestation coup de cœur du public.

Le talent était certainement au rendez-vous à la Salle Pierrette-Gaudreault, mais le public un peu moins. Bien que l’événement soit devenu une vitrine culturelle importante au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à peine quelque 100 spectateurs se sont déplacés pour assister à cette soirée découverte.

Salle trop grande ? Assurément ! Heureusement, l’ambiance était tout de même au rendez-vous et le public s’est laissé bercer par les notes généralement douces et délicates des artistes présentés.

Cette année, fini le côté compétitif et bonjour la distribution des prix entre les participants ! La rupture avec les anciennes pratiques a eu pour résultat de voir des participants beaucoup plus décontractés et où leur plaisir d’être sur scène était beau à voir. Rigolades, confidences et entrevues intimistes ont parsemé la soirée.

Ballet Contemporain du Nord est une troupe de niveau semi-professionnel issue de l’École Florence Fourcaudot. La coordonnatrice et fondatrice Julie Morin en a d’ailleurs profité pour souligner que le cheminement des danseurs était plutôt complexe dans la région, dû à un manque d’opportunités à pouvoir se présenter devant un public.

C’est le groupe Stellaire qui a cassé la glace, offrant un univers musical sans pareil où les gens étaient invités à activer un lien internet pour que les artistes puissent utiliser les haut-parleurs des téléphones intelligents pour émettre des sons dans la salle. Comme si ce n’était pas suffisant, ils ont ensuite chanté au rythme de divers jouets pour enfants comme des boîtes à musique ou encore des boules de neige musicales ! Plusieurs prestations musicales de style jazz et folk se sont enchaînées, entrecoupées de la prestation du Ballet Contemporain du Nord, une troupe de niveau semi-professionnel avec pour objectif de garder nos danseurs dans la région.

Règle générale, les finalistes ont offert des textes hautement articulés, portés par des voix douces, parfois fragiles, mais toujours très justes. Immense coup de cœur pour l’Almatois Guillaume Lessard du groupe Vice E Roi et de sa voix envoûtante, presque hypnotique !

À la fin de la soirée, les différents partenaires se sont succédé pour remettre leurs bourses respectives. Parmi celles-ci, une prestation rémunérée au Côté-Cour, la réalisation d’un document vidéo avec un finaliste et sa diffusion sur La Fabrique culturelle, ainsi qu’une place à la demi-finale du Festival de la Chanson de St-Ambroise.

Fondation Objectif Scène
Plus tôt dans la soirée, le réseau des diffuseurs professionnels du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont procédé au lancement de la Fondation Objectif Scène afin de favoriser l’émergence des artistes de la scène originaire de la région. Des enchères ont d’ailleurs eu lieu pendant la tenue de la Bourse Objectif Scène.

« Je suis vraiment très fier de la création de ce bel outil de développement et d’accessibilité pour notre milieu culturel. D’ici quelques années, je suis convaincu que la Fondation pourra faire une réelle différence pour plusieurs jeunes et artistes de la région », s’est exprimé Steve Lévesque, président nouvellement élu de l’organisme philanthropique.