Le comédien Bruno Paradis a rassemblé 20 comédiens afin d'organiser une lecture publique de la pièce Scènes du grand écran dans le cadre de la Journée nationale du théâtre.

Unis pour le théâtre

Vingt comédiens issus des quatre coins de la région s'unissent pour célébrer le théâtre. Le lundi 27 mars, Journée mondiale du théâtre, ils invitent le public à assister à une lecture publique de la pièce Scènes du grand écran, à la Salle Pierrette-Gaudreault du Mont-Jacob de Jonquière.
Bruno Paradis espérait depuis longtemps rejouer Scènes du grand écran de l'auteur Owen McCafferty. « C'est une pièce qui a été créée en Irlande et qui n'a jamais été montée de façon professionnelle au Québec en raison notamment de sa grosse distribution de 19 personnages. Par contre, elle est parfois montée dans le cadre scolaire. Je l'ai joué lorsque j'étais à l'École nationale de théâtre. J'ai toujours eu envie de la refaire », explique-t-il d'emblée. 
Le comédien avait aussi envie de regrouper plusieurs comédiens de partout dans la région dans le cadre de la Journée mondiale du théâtre. L'occasion était toute indiquée de reprendre les textes de Scènes du grand écran. « Évidemment, il était impossible de monter la pièce de théâtre. J'ai pensé à une lecture publique. »
Bruno Paradis devait d'abord trouver 19 comédiens prêts à embarquer avec lui dans l'aventure. « J'avais plus que 19 personnes en tête. J'ai dû abandonner l'idée de travailler avec certaines. Je voulais représenter la diversité et les différentes compagnies de théâtre du Saguenay-Lac-Saint-Jean », affirme-t-il, soulignant que des comédiens de Dolbeau, Normandin, Roberval et Saguenay prennent part au projet.
« Étant natif de Normandin, je connais des comédiens qui ont énormément de talent. C'est donc une occasion de les faire connaître, de se rassembler et de célébrer le théâtre », affirme celui qui s'occupe de la mise en lecture en plus de tenir un des rôles. 
« Je suis choyé que tous les comédiens aient embarqué, surtout que c'est sur une base bénévole. Au final, il y aura 20 personnes sur scène puisqu'un acteur lira les didascalies, les indications concernant la mise en scène. »
En embarquant dans le projet, les comédiens ont aussi accepté de se lancer dans l'inconnu. « Une des particularités du projet, c'est qu'aucun acteur n'a reçu la pièce au complet. Chacun a lu uniquement les scènes de son personnage. Les comédiens vont découvrir la pièce en même temps que le public, le soir de la lecture. C'est un défi intéressant. »
Bruno Paradis est convaincu que le résultat sera des plus intéressants. 
« C'est une pièce dramatique, mais ponctuée de rires. La salle est montée dans un style cabaret. Le public et même les comédiens pourront prendre un verre pendant la lecture. Ce sera sans prétention, convivial », décrit-il. 
La lecture devrait durer environ deux heures. Les comédiens seront tous sur scène et se présenteront au lutrin. 
« Deux heures, ça peut paraître long, mais les comédiens sont assez bons pour qu'on passe un très bon moment », assure-t-il. 
L'entrée est libre avec contribution volontaire. La somme amassée sera remise à la Table de compétence régionale de théâtre.
La lecture débutera à 19 h 30 et réunira sur scène les comédiens Gervais Arcand, Pierre-Yves Bédard, Isabelle Boivin, Érika Brisson, Charles Buckell, Éric Chalifour, Josée Gagnon, Monique Gauvin, Émilie Gilbert-Gagnon, Benoît Lagrandeur, Éric Laprise, Patrice Leblanc, Jacob Lévesque, Sara Moisan, Christian Ouellet, Guillaume Ouellet, Bruno Paradis, Guylaine Rivard, Mélanie Saint-Germain et Pierre Turcotte.