Huit ans après sa naissance, le spectacle Jusqu’où te mènera ta langue ? sera présenté pour la première fois dans la région, du 30 janvier au 1er février. Il constitue le point d’ancrage d’un événement baptisé La semaine littéraire au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une version sur mesure pour la région

Huit ans après sa création, le spectacle Jusqu’où te mènera ta langue ? effectue une première escale dans la région. La mouture qui sera présentée à la Salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière (30 janvier à 19 h 30), à la Salle Lionel-Villeneuve de Roberval (31 janvier à 20 h) et à la Boîte à Bleuets d’Alma (le 1er février à 20 h), dans le cadre de la Semaine littéraire au Saguenay-Lac-Saint-Jean, a été conçue en fonction de cette tournée à laquelle participeront huit artistes.

Accompagnés par deux musiciens, le comédien Hubert Lemire, de même que les auteurs Dany Boudreault, Martin Giguère, Emmanuelle Jimenez, Sarah Berthiaume et Annick Lefebvre, livreront des textes correspondant aux thèmes identifiés par le metteur en scène Martin Faucher. Ils le feront à tour de rôle, dans un ordre très serré, ce qui nécessite la tenue de répétitions afin de canaliser ce déluge de mots.

« Il sera question des élections, de l’éducation et de l’écologie, entre autres choses. Martin (Faucher) a aussi posé des questions du genre, pourquoi écrire ici et maintenant ? Au Québec ? Au Saguenay-Lac-Saint-Jean ? C’est une formule joyeuse grâce à laquelle les participants s’expriment sur les enjeux collectifs du moment », décrit Marcelle Dubois, directrice générale de Jamais lu.

C’est pour souligner les dix ans de cette organisation que la première édition de Jusqu’où te mènera ta langue ? a été présentée. Ce qui ne devait constituer qu’un événement ponctuel est devenu un phénomène culturel. D’autres rendez-vous ont été planifiés et, parmi les collaborateurs les plus fidèles, on remarque Dany Boudreault. D’abord recruté en tant que comédien, il s’est mis à l’écriture en 2013, année où la bande a exporté son concept à Limoges.

« Dès le début, il y a eu une forte résonnance parce qu’on se trouvait dans le deuxième mandat de Stephen Harper, raconte Dany Boudreault. Cette fois-ci, Martin nous a demandé de créer une “fake news”. J’évoquerai aussi le fait que la vérité politique s’oppose désormais à la vérité scientifique. »

Ce qui le réjouit, c’est le fait que les trois représentations données dans la région constituent le point d’appui d’un festival consacré à la littérature. C’est d’ailleurs lui qui a ouvert le bal le 28 janvier, à la faveur d’une rencontre tenue de 19 h à 20 h 30, à la bibliothèque municipale d’Alma. Au même moment, au Café l’Accès (409 rue Collard), Emmanuelle Jimenez animait un atelier d’écriture.

Suivra un café philosophique au Collège d’Alma, le 29 janvier à 19 h. Il mobilisera l’auteur Vincent Nolin-Bouchard qui, le lendemain à 20 h, procédera à la lecture publique de Fond de rang à la Boîte à Bleuets. Toujours à Alma, IQ l’Atelier accueillera un match d’impro, de même qu’un cabaret littéraire, le 31 janvier à 19 h 30. Enfin, des écrivains partageront leurs coups de cœur à la bibliothèque municipale de Jonquière, le 29 janvier à 18 h 30.