L’Ensemble Renouveau sera de retour dans la région en août, après deux sorties fructueuses en 2019. Il se produira à la chapelle Saint-Cyriac, de même qu’à la chapelle Vauvert, ce qui marquera les débuts officiels de la violoniste Jessy Dubé au sein de la formation. C’est elle qui figure au centre, sur ce montage.
L’Ensemble Renouveau sera de retour dans la région en août, après deux sorties fructueuses en 2019. Il se produira à la chapelle Saint-Cyriac, de même qu’à la chapelle Vauvert, ce qui marquera les débuts officiels de la violoniste Jessy Dubé au sein de la formation. C’est elle qui figure au centre, sur ce montage.

Une tournée des chapelles pour l’Ensemble Renouveau

L’été de l’Ensemble Renouveau se résumera à deux concerts, au lieu d’une quinzaine. La formation originaire de Québec se produira à Lac-Kénogami, plus précisément à la chapelle Saint-Cyriac, le 7 août à 19h30. Elle filera ensuite au Lac-Saint-Jean pour que sa musique résonne dans une autre chapelle, celle du secteur Vauvert, situé à Dolbeau-Mistassini. Ce rendez-vous est prévu pour le 9 août, à 14h.

«C’est une bénédiction. Nous avons vraiment hâte, puisque ce sera notre première sortie depuis les Fêtes», a commenté le pianiste Bruce Gaulin, lundi, lors d’une entrevue téléphonique accordée au Quotidien. C’est quand le gouvernement provincial a haussé le nombre de personnes pouvant se rassembler entre quatre murs que lui et ses camarades ont retrouvé espoir de travailler ensemble. Deux dates, ce sera suffisant pour égayer cette drôle de saison.

Le groupe compte deux sopranos, Carole-Anne Roussel et Évelyne Larochelle, tandis que le violoncelliste Simon Desbiens signe la plupart des arrangements. Fait à noter, les concerts tenus dans la région marqueront les débuts officiels de la violoniste Jessy Dubé, qui est originaire de Jonquière. Elle qui avait participé à un concert de Noël en tant qu’invitée a joint les rangs de l’Ensemble Renouveau, il y a deux semaines.

Sa manière d’approcher la musique se marie à la philosophie qui guide le quintette depuis sa fondation, en 2017. «Nous essayons de rendre le répertoire accessible en misant sur le fait que ça clique entre nous. Ça aide à faire participer les gens», énonce Bruce Gaulin qui donne l’exemple d’un groupe de motocyclistes rencontrés l’été dernier, au Camping Évasion de Saint-Gédéon. Eux dont les attentes étaient limitées sont tombés sous le charme.

Un autre élément attractif, bien sûr, tient à la présence des sopranos. Cette fois, elles chanteront en duo, de même qu’en solo, passant d’un air de Mozart au Petit bonheur de Félix Leclerc. Même Céline Dion effectuera une apparition, par l’entremise d’Il suffisait d’aimer. «Leurs voix sont très différentes. Sur le titre de Mozart, extrait de l’un de ses opéras, le résultat est impressionnant, spectaculaire», affirme Bruce Gaulin.

Les musiciens aussi auront leur part d’attention, notamment sur la Valse no. 2 de Chostakovich et la Passacaille de Haendel, telle qu’arrangée par Halvorsen. On les verra également faire du tango, en plus de livrer un medley constitué de musiques de films. Bien qu’il durera un peu plus d’une heure, comparativement à deux en temps normal, le programme sera dense.

Ce sont les normes sanitaires qui justifient cette brièveté, puisqu’il n’y aura pas d’entracte. Toujours dans le but d’assurer la sécurité du public, on limitera le nombre de spectateurs à 75 à Saint-Cyriac, comparativement à 100 à Vauvert. L’Ensemble Renouveau renoncera également à une pratique qui lui est chère, soit de laisser les mélomanes entrer gratuitement, quitte à recueillir des contributions volontaires à la fin du concert.

«Pour une question de logistique, nous demandons aux gens de réserver leur place, cette fois-ci. Le prix des billets a été établi à 30 $ parce qu’il y aura un peu moins de spectateurs et que nous devons assumer le coût des mesures sanitaires», fait observer Bruce Gaulin. Ceux qui souhaitent voir le groupe à Saint-Cyriac peuvent contacter Sylvie Brassard, au numéro 418 542-0186. Pour le rendez-vous de Vauvert, il faut passer par la page Facebook de l’Ensemble Renouveau.