Le Rassemblement des vents sera de retour le 11 janvier, après une année d’absence, à la salle Michel-Côté d’Alma. Tous les citoyens pourront profiter gratuitement du concert donné par 200 musiciens pendant l’après-midi.

Une réunion musicale toute en harmonie pour le Rassemblement des vents

C’est le 11 janvier prochain à 13 h 30 à la salle Michel-Côté d’Alma que se produira la 5e édition du Rassemblement des vents, organisé par le Conservatoire de musique de Saguenay, en collaboration avec le Collège d’Alma et la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean. L’événement est gratuit et s’adresse aux citoyens de tous les âges.

Le dernier rassemblement s’était déroulé en 2018. Après une année d’absence, l’activité revient en force, avec la participation du chef d’orchestre François Dorion, des Voltigeurs de Québec, et du groupe Twigg Musique. La directrice du Conservatoire de musique de Saguenay, Louise Bouchard, explique que le ralliement est très convivial. « C’est vraiment un gros party. Ce qui est le fun, c’est de voir sur scène des gens aux cheveux gris à côté de jeunes qui ont le même instrument. Avancé, pas avancé, tout le monde est ensemble. Les plus jeunes participants ont entre 11 et 12 ans. »

Les harmonies qui participeront au rassemblement profiteront de l’avant-midi pour participer à des ateliers et pour répéter en groupe. Chaque harmonie présentera deux pièces de son choix, ce qui donnera un répertoire surprise. Louise Bouchard confirme toutefois que des compositions populaires, comme certaines chansons de Star Wars ou de Harry Potter, sont inévitablement jouées. Les deux pièces finales du concert rassemblent tous les musiciens. Ces deux morceaux, l’un joué par un groupe de débutants, l’autre par un groupe d’experts, sont choisis par le comité organisateur.

Mme Bouchard raconte que lorsqu’elle a imaginé l’activité, il y a six ans, elle voyait quelque chose de très libre. « Je ne voulais pas que ça devienne trop organisé, qu’on soit très structurés. Je voulais que ça se fasse à la bonne franquette. » Le Rassemblement des vents a originellement été créé pour contrer la baisse d’inscriptions dans les écoles pour des cours de musique d’instruments à vent. Six ans plus tard, la situation a bien changé ; le Rassemblement des vents attire désormais près de 600 spectateurs et 200 musiciens provenant de l’ensemble du territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, une belle réussite pour le Conservatoire de musique, qui espère que le succès se poursuivra cette année.