Guylaine Tanguay

Une première pour Guylaine

La progression de la chanteuse country Guylaine Tanguay se poursuit alors qu’elle se retrouve en nomination dans la prestigieuse catégorie de l’Interprète féminine de l’année au prochain Gala de l’ADISQ qui aura lieu le 28 octobre prochain. L’artiste originaire de Girardville est même en lice pour deux Félix additionnels.

C’est ce qui a été dévoilé lors d’une cérémonie tenue à Montréal mercredi en fin d’après-midi. Il s’agit même d’une grande première pour une artiste country au Gala de l’ADISQ qui existe depuis 1979.

Cet exploit est confirmé par l’animateur Dave Ouellet (alias MC Gilles), un expert et collectionneur musical bien connu, qui a consulté toutes les nominations disponibles année par année dans la section d’archives du site Internet de l’ADISQ.

C’est également ce que plusieurs personnes ont affirmé à Guylaine Tanguay lors de l’événement. « Il y a des gens ici qui m’en ont parlé. Si c’est une première, je suis doublement fière », a-t-elle raconté au Quotidien à la faveur d’un entretien téléphonique en soirée. Pas même Renée Martel n’a reçu cet honneur, étant limitée à des nominations dans des catégories réservées aux artistes country au fil de sa longue carrière.

« Quand j’étais petite et que je regardais ça à la télé, je me disais que je n’étais pas sûre qu’une chanteuse country allait avoir accès à ça. Pour moi être en nomination pour Interprète féminine de l’année, c’est comme si ça vient faire le pont entre le monde country et le monde de la pop. C’est comme si on me disait ‘‘Guylaine Tanguay, tu n’es pas juste une chanteuse country, tu es une chanteuse’’ », a-t-elle poursuivi.

Guylaine Tanguay s’est présentée sans attentes lors du dévoilement dans une salle montréalaise. « Quand on arrive, c’est tout simple. Tu attends sur un trottoir montréalais avec les autres artistes. À 16 h 30, ils ouvrent les portes, tu te présentes et ils te donnent une feuille avec toutes les catégories. C’est là que tu cherches ton nom et comme il fait noir tu prends la lumière de ton cellulaire, tout le monde fait ça. Moi quand j’ai vu mon nom dans la catégorie Interprète féminine, j’ai dit à ma fille de regarder. Quand j’ai vu mon nom, j’avais des larmes qui coulaient. C’est comme un rêve inaccessible, c’était un rêve oublié. Pour moi en arrivant là, c’était très loin dans mes pensées. J’avais déjà été présente, mais je n’avais pas eu de nomination. C’est comme recevoir un cadeau qu’on n’espérait pas. C’est la réalisation de dire que la musique country a sa place partout. Je me suis tellement débattue pour cette place-là », a-t-elle poursuivi.

En plus de cette nomination, Guylaine Tanguay est aussi en lice pour l’Album de réinterprétations de l’année et aussi pour un spectacle de Noël auquel elle a participé, Noël, une tradition en chanson.

La chanteuse qui aura bientôt 46 ans avait également un message pour ses fans du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Je vais dire à tous ceux qui m’ont connue quand j’étais petite, quand je chantais dans des concours, et ensuite dans des bars, je veux dire à tous ces gens-là : ‘‘Allez voter. Ensemble on va faire une différence. Si vous venez du Lac-Saint-Jean, je vous invite à me suivre’’ », a-t-elle souligné.

En effet, la gagnante dans cette catégorie sera déterminée par le vote du public. Elle fait face à Isabelle Boulay, Debbie Lynch-White, Andréanne A. Malette et Klô Pelgag.

Philippe Brach

+

SIX NOMINATIONS POUR PHILIPPE BRACH

Encore une fois cette année, le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera à l’honneur au Gala de l’ADISQ 2018. En plus de Guylaine Tanguay avec trois nominations, le chanteur saguenéen Philippe Brach domine tous les artistes en lice avec pas moins de six nominations, à égalité avec Loud.

Brach est notamment nommé comme Interprète masculin de l’année, une catégorie qui sera déterminée à l’aide de votes du public. Les Saguenéens et les Jeannois pourront aussi appuyer la formation Galaxie — des Jeannois Olivier Langevin, Pierre Fortin et Fred Fortin — en lice pour le duo ou groupe de l’année.

Un autre chanteur originaire de la région, soit l’Almatois d’origine Pierre Lapointe, brille avec pas moins de cinq nominations. Quant au Dolmissois Mario Pelchat, un habitué de ce gala, il se retrouve en lutte dans la catégorie Spectacle de l’année - Interprète pour son spectacle Agnus Dei - Noël ensemble.

Finalement, Atchoum (dont la grande soeur est Véronique Gagné...) pourrait mettre la main sur le Félix de l’Album ou DVD de l’année - Jeunesse. On pourrait presque ajouter à la liste le duo 2Frères, alors qu’Éric et Sonny Caouette sont originaires de Chapais, située tout juste à la limite de la région.