Balado Boréal est la première boîte de production de balados au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Balado Boréal est la première boîte de production de balados au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Une première boîte de production de balados au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Le producteur télévisuel Carl Gaudreault se lance dans un nouveau défi. Il a mis sur pied la première boîte de production de balados dans la région, appelée Balado Boréal, qui comptera parmi ses nombreux projets une série sur le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney, afin de souligner le 50e anniversaire de la tragédie en 2021.

Ce n’est pas la première fois que M. Gaudreault s’intéresse au domaine de la production. Il a réalisé au cours de sa carrière de nombreux documentaires pour diverses chaînes de télévision comme Radio-Canada et ARTV. Il a aussi fondé son entreprise Télé-Boréale Productions, en plus d’avoir travaillé dans le monde médiatique.

L’homme se tourne maintenant vers un nouveau défi et travaille depuis plus d’un an à l’élaboration de sa boîte de production de balados. Il a vu dans les balados de véritables opportunités alors que ce moyen de diffusion prend d’assaut de nombreux pays. « Je me suis rendu compte que c’était le média en ce moment qui est en pleine expansion et j’ai sauté à pieds joints là-dedans. En plus, j’ai remarqué qu’il y a avait une forte demande dans le domaine du balado documentaire », a-t-il expliqué dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Sans pouvoir nous dévoiler tous les détails de ces projets, le producteur voit de nombreuses possibilités qu’offrira son entreprise. « C’est sûr que moi, je vais me spécialiser dans le type documentaire, comme sur les crimes non résolus, mais je souhaite aussi produire des balados d’humour. Je vais aussi offrir le service pour les entreprises, parce que c’est une nouvelle tendance, qui est en pleine éclosion », continue-t-il.

M. Gaudreault a vu dans les balados de nombreuses opportunités d’affaires.

En effet, de nombreuses entreprises privées, un peu partout dans le monde, tournent présentement des balados. Selon le producteur, c’est l’un des meilleurs médiums pour entrer en contact avec sa clientèle. Il a avoué s’intéresser également aux balados éducatifs.

50e anniversaire du glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney

L’an prochain, Balado Boréal lancera une série audionumérique sur le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney, afin de souligner le 50e anniversaire de la tragédie. Le producteur demande dès maintenant l’aide du public pour ses recherches. « Je demande aux gens qui ont des photos, des histoires ou des archives à me partager de me contacter puisque je prendrai l’année pour monter la série », a-t-il indiqué.

Cette tragédie, qui souligne lundi son 49e anniversaire, touche particulièrement le producteur. Il a d’ailleurs déjà réalisé un épisode sur celle-ci dans la série Tout le monde en parlait, diffusée à Radio-Canada. Mais, selon lui, il resterait encore des témoignages à faire entendre et cette série lui permettra de boucler la boucle. « Il y a encore des histoires à raconter, il y a encore des gens qui souffrent de cette tragédie-là. Et surtout, il y a toute une génération qui ne connaît pas cette histoire et qui pourront le faire », a-t-il souligné.

Tous ceux qui sont intéressés à aider Carl Gaudreault dans son projet peuvent communiquer avec lui au bonjour@baladoboreal.com.