Va et vient, une oeuvre éphémère de José Luis Torres installée au mont Jacob en 2012, sera démantelée.

Une oeuvre à démanteler au mont Jacob

Saguenay démantèlera une oeuvre d’art public au mont Jacob, à Jonquière.

Va et vient, de José Luis Torres, réalisée et installée en 2012, était considérée dès le départ comme éphémère, a précisé le directeur des communications de la Ville, Jeannot Allard. L’oeuvre de sculpture environnementale a fait l’objet de travaux de restauration en septembre 2016. Cette même année, l’artiste a été mis au courant du désir de la Ville de s’en départir dans un horizon de trois ans. Une évaluation a été réalisée, impliquant José Luis Torres, afin de voir quelle serait la manière la plus efficace pour procéder à une reconstruction de l’oeuvre avec des matériaux durables.

Il a été établi que la restauration de Va et vient coûterait entre 15 000 $ et 22 000 $ et que la majeure partie des coûts seraient consacrés à l’aménagement du sol, à l’établissement des fondations et à l’achat de produits protecteurs pour le bois. Lors d’une rencontre tenue le 22 novembre dernier, les élus du comité exécutif ont convenu que peu de compromis étaient envisageables dans ce dossier et que la condition précaire de l’oeuvre fait en sorte que si restauration il y a, les travaux doivent absolument avoir lieu en 2019. Dans ce contexte, les membres de l’exécutif ont donc unanimement décidé qu’elle serait démantelée l’automne prochain.