Trois panneaux ont été placardés devant le perron de l’église de Saint-Prime, dans le de cadre de la troisième édition de l’événement Clin d’oeil artistique.

Une fresque voit le jour à Saint-Prime

Une fresque permanente a élu domicile devant l’église de Saint-Prime lundi matin. Longue d’environ 12 mètres, elle se veut une représentation communautaire du village et de ses citoyens.

Trois panneaux ont été placardés devant le perron de l’église du village, dans le de cadre de la troisième édition de l’événement Clin d’oeil artistique. L’oeuvre étant réalisée depuis juin, l’installation était initialement prévue beaucoup plus tôt, mais les travaux sur la route principale ont retardé sa mise en place, réquisitionnant tous les travailleurs de la ville.

Le comité organisateur est très enthousiaste.

L’idée d’une fresque géante est venue d’une rencontre de l’artiste peintre Chantale Guy avec le comité des arts populaires, dont elle fait partie, ainsi que le comité d’embellissement et de développement de Saint-Prime.

« Le comité des arts populaires cherchait une activité pour la tenue du Clin d’oeil artistique. Au même moment, le comité d’embellissement avait avancé l’idée de créer une fresque représentative du village. J’ai donc proposé l’idée au comité des arts, qui a tout de suite adoré. Cette oeuvre ajoute certainement une valeur à la ville, qui s’ajoute au potager urbain déjà en place devant l’église. Nous espérons qu’elle nous permettra de gagner des Fleurons pour Saint-Prime (NDLR : les Fleurons du Québec évaluent les efforts d’embellissement horticole dans les municipalités québécoises) », raconte Mme Guy.

Les grandes lignes du dessin ont été réalisées par Mme Guy elle-même.

Les grandes lignes du dessin ont été réalisées par Mme Guy elle-même, illustrant la fleur emblématique de Saint-Prime, le rudbeckia, sa plage, ses champs et ses animaux. La population était ensuite invitée à venir y ajouter des couleurs.

En raison des intempéries, la fresque sera retirée et entreposée dans le garage municipal chaque hiver, avant d’être remise en place le beau temps revenu.