Des élèves de l’école secondaire Camille-Lavoie ont procédé, mercredi, au lancement du journal étudiant L’ESCLusif. Elles sont accompagnées de l’enseignante en français, Joanie Fortin.

Une étudiante lance un journal à Alma

L’initiative d’une étudiante de l’école secondaire Camille-Lavoie (ESCL) d’Alma a permis de faire naître un journal étudiant. Étudiante au Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du baccalauréat international, Léa Brouillette est à l’origine de la première édition de L’ESCLusif.

L’étudiante de cinquième secondaire a consacré plusieurs heures, en dehors des heures régulières de cours, à son projet personnel entre septembre et décembre. Même s’il s’agit d’une initiative personnelle, la création de L’ESCLusif est à l’origine d’un effort collectif. Plusieurs jeunes se sont joints à elle à titre de journalistes, de graphistes et de photographes.

« Je trouvais que ça manquait à l’école. On se définit comme une école artistique et axée sur l’ouverture d’esprit. Avoir un journal, c’est une bonne manière de démontrer notre côté plus artistique en plus d’échanger entre nous en s’ouvrant aux autres, à la nouveauté et à la différence », explique Léa Brouillette, qui avoue avoir toujours aimé l’écriture.

L’étudiante de 5e secondaire Léa Brouillette a décidé de lancer un journal étudiant dans le cadre de son projet personnel du PEI. Même si le projet est terminé, l’étudiante aimerait bien lancer une version améliorée au cours des prochains mois.

La première édition laisse une grande place à la mise en valeur des étudiants, de leur travail et de leurs accomplissements. Léa Brouillette espère que la publication représente les élèves et le personnel. Elle se fait d’ailleurs une fierté de l’absence de restrictions quant aux thèmes abordés par les journalistes en herbe. Pour elle, la diversité du journal est le reflet de la diversité qui se retrouve au cœur des quatre murs de l’école secondaire.

Pour la directrice de l’ESCL, Josée Fortin, le lancement de ce journal a un caractère exceptionnel. « C’est un lieu pour échanger des idées, pour argumenter, pour partager des opinions et c’est un lieu d’échange culturel. Cela permettra aux jeunes journalistes de mettre en pratique leurs compétences en écriture en plus de permettre à tous les élèves de l’école de travailler leurs compétences de lecture », a-t-elle expliqué lors du lancement.

Tout au long de son projet, l’étudiante a bénéficié du support de l’enseignante de français et superviseure de l’équipe, Joanie Fortin. « Le projet personnel dépendait de plusieurs autres personnes. Léa devait régler les problèmes si d’autres personnes ne respectaient pas leur engagement. Elle a su faire preuve de leadership », explique celle qui avoue avoir été charmée par les étudiants motivés et motivants.

« Cela me fait chaud au cœur en tant qu’enseignante. Souvent, on entend beaucoup parler négativement des étudiants de 2018. On a un bel exemple du contraire », ajoute-t-elle.

Alors que son projet personnel se termine, rien n’oblige Léa Brouillette à poursuivre l’aventure de rédactrice en chef de L’ESCLusif. Toutefois, le désir est présent auprès de celle qui projette de s’inscrire en Technique informatique au Collège d’Alma. Une décision quant à la réalisation d’une deuxième édition devrait être prise au début de l’année 2019.