Jeanick Fournier rêvait de voir du pays avec sa famille grâce à la chanson. En février, son souhait s’est concrétisé puisqu’elle a obtenu un contrat d’un mois au Mexique.

Un voyage en famille et en chansons pour Jeanick Founier  

Jeanick Fournier rêvait de voyager en famille et en chansons. Du 29 janvier au 1er mars, elle a concrétisé son souhait en s’installant au Mexique où elle a décroché un contrat qui lui a permis de vivre une expérience à la fois professionnelle et humaine.

Lorsqu’on caresse un rêve, en parler peut faciliter sa concrétisation. C’est en faisant part du sien que Jeanick Fournier a pu le réaliser. Un ami qui s’installe à Acapulco en hiver lui a déniché un contrat lui permettant de vivre une expérience hors de l’ordinaire avec son conjoint et gérant, Richard Girard, et leurs deux enfants, Yohan, 10 ans et Emma, 6 ans, tous deux trisomiques. Une gardienne, étudiante en éducation spécialisée, accompagnait également le quatuor. 

« C’était toute une aventure. C’était extraordinaire », affirme d’emblée l’interprète au cours d’un entretien téléphonique. 

Jeanick Fournier chantait deux soirs par semaine dans un restaurant situé en bordure de mer et pouvant accueillir entre 350 et 400 personnes. 

En invitant Jeanick Fournier à s’y produire, le restaurateur espérait attirer un plus grand nombre de touristes. « Ç’a porté ses fruits », assure l’interprète.

Une page Facebook créée pour l’occasion a permis d’attirer des centaines de touristes, dont plusieurs Québécois. 

« J’ai été surprise de voir qu’il y avait autant de Québécois là-bas. Il y a eu des gens du Saguenay, du Lac-Saint-Jean, de Montréal… Le restaurateur a accueilli entre 1500 et 2000 clients de plus que d’habitude. C’est ce qui fait qu’il a renouvelé le contrat pour l’an prochain », se réjouit-elle.

Effectivement, si tout se passe comme prévu, le clan sera de retour au Mexique en 2021. 

La chanteuse a d’ailleurs aussi reçu des demandes d’autres hôtels et restaurants du Mexique pour des performances l’an prochain.

« J’ai été impressionnée de voir la réaction des gens, autant les Mexicains que les Américains. »

La chanteuse a aussi profité de son séjour pour chanter pour des causes qui lui tiennent à coeur. 

Des événements spéciaux visant à amasser des sommes pour soutenir les enfants malades et ceux qui vivent dans des orphelinats ont été organisés.

« J’avais traduit les paroles de ma chanson Mes amours, mes enfants en espagnol. Ça leur a permis de comprendre notre histoire. Le propriétaire du restaurant a été très touché par notre histoire », affirme celle qui en compagnie de son mari, a adopté deux enfants atteints de la trisomie 21. 

« Les Mexicains sont très près de leurs enfants. J’ai senti des regards de compassion. Je voulais vivre des moments particuliers et c’est arrivé. J’ai rencontré des êtres extraordinaires. C’était beau, chaud. Tout s‘est bien passé. Ç’a été une expérience comme je le désirais. »

Même si les choses se sont passées comme elle le souhaitait, le voyage lui réservait quelques surprises.

« J’ai déniché des contrats au Québec ! Il y avait beaucoup de retraités de tous les domaines là-bas. »

Cinq divas : une seule voix 

Rapidement après son retour, Jeanick Fournier devait se remettre au travail puisque des projets d’album et un nouveau spectacle figuraient à son horaire. Évidemment, les événements des derniers jours forcent l’artiste à revoir la planification des prochaines semaines. 

Le spectacle intitulé Cinq divas : une seule voix doit lui permettre d’interpréter les grands titres de Lara Fabian, Ginette Reno, Céline Dion, Lady Gaga et Whitney Houston. 

Le spectacle prendra la forme de « medleys » dédiés à chacune des artistes. « Je me réserve 15 à 20 minutes par chanteuse. Évidemment, ce ne sera que de grandes chansons. J’aime les chanteuses à voix et les choses qui bougent. Ça va plaire à tous les types de clientèle. »

La première représentation sur scène devait avoir lieu le 28 mars, à la Boite à Bleuets d’Alma. La prestation est évidemment reportée.

« On attend de voir comment les choses vont aller. On n’a pas de date, tout est sur pause. »

Un disque doit aussi être issu du projet.

« Je devais rentrer en studio en avril pour sortir un album cet été. On verra. »

En attendant de voir ce que l’avenir réserve, l’interprète est active sur sa page Facebook Jeanick Fournier Artiste, où elle fait des prestations en direct régulièrement. 

Jeanick Fournier a même fait l’objet d’un reportage dans un journal mexicain.
Jeanick Fournier a chanté dans un restaurant d’Acapulco deux fois par semaine pendant un mois.