Un spectacle multimédia à l'Ermitage Saint-Antoine

En mai 2019, les visiteurs de l’Ermitage Saint-Antoine, à Lac-Bouchette, pourront découvrir un tout nouveau produit d’appel. Le bâtiment Scala Santa, le plus vieil immeuble du lieu de pèlerinage, fait actuellement l’objet d’une cure de jouvence en vue d’accueillir, dès le printemps, un spectacle multimédia de calibre international.

La refonte du bâtiment et la création du spectacle nommé Origine nécessitent un investissement de 3,1 millions $. Cette enveloppe inclut 900 000$ en provenance des coffres du gouvernement provincial, une aide annoncée par l’ex-premier ministre Philippe Couillard l’an dernier. S’ajoutent à cela 1,4 million $ de Développement économique Canada (DEC) et 135 000$ puisés à même les coffres de la MRC du Domaine-du-Roy. L’Ermitage contribue aussi au projet à hauteur de 650 000$. Pour ce faire, une campagne de financement a été lancée. À ce jour, près de la moitié de la somme a été amassée.

Le bâtiment Scala Santa de l’Ermitage Saint-Antoine, à Lac-Bouchette, sera converti en salle de spectacle mutlimédia.

Comme l’explique le directeur général de l’Ermitage Saint-Antoine, François Lavoie, l’implantation du spectacle dans l’enceinte de la Scala Santa, que les pèlerins joignaient jadis en gravissant des escaliers à genoux, a pour but de renouveler l’offre touristique et vise principalement à attirer des groupes.

«La trame de fond du spectacle est l’interaction entre les humains, les animaux et le savoir. Tout est spirituel. Ça n’a rien à voir avec la religion. Saint-François, le père des capucins, était très proche de l’écologie. La relation entre l’homme et l’environnement est très importante», dit le directeur.

Le spectacle pourra accueillir 50 personnes et durera une vingtaine de minutes. C’est une entreprise de Québec qui a obtenu le contrat pour le volet multimédia, qui occupe environ 60 pour cent du spectacle, poursuit François Lavoie, ajoutant que ce projet cadre à merveille avec la mission de l’ermitage. Le ruban marquant l’inauguration officielle du pavillon, où les visiteurs pourront vivre une expérience immersive originale, sera coupé le 17 mai 2019. Bien que de la technologie de pointe sera utilisée, l’architecture originale du bâtiment sera préservée.