Martine Tremblay a pris la relève de Micheline Hamel comme présidente du regroupement Les Artistes de la Maestria l’hiver dernier.

Un premier symposium pour les Artistes de la Maestria

Le regroupement Les Artistes de la Maestria tient cette fin de semaine son premier symposium qui rassemblera une dizaine de peintres professionnels de la région dans les locaux de l’organisme au centre-ville de Chicoutimi.

Ce symposium, nommé RegArts d’ici, remplace l’événement automnal que l’organisation a longtemps mis de l’avant, la Route des artistes de la Maestria, qui a proposé au public pendant 13 années de visiter les peintres directement à leur atelier. L’événement avait été délaissé l’an dernier au profit des célébrations entourant le 20e anniversaire du regroupement d’artistes.

La peintre Dominique Desmeules, également membre du conseil d’administration des Artistes de la Maestria, attend l’événement avec fébrilité.

Ce sont donc les artistes qui sortiront de leur atelier pour l’occasion afin de rencontrer le public à l’Espace Maestria, situé au 25 rue Racine Est, à Chicoutimi, les 2 et 3 novembre, de 9 h à 20 h samedi et de 9 h à 17 h dimanche.

Martine Tremblay, présidente de l’organisme de diffusion depuis l’hiver dernier, et les membres du conseil d’administration souhaitaient cette année renouveler la formule.

Le groupement Les Artistes de la Maestria occupe les locaux du 25 rue Racine Est depuis le printemps 2018.

« Ça fait près de six mois qu’on savait qu’on allait faire un symposium, qu’on n’allait pas répéter la Route des artistes, explique celle qui a pris la relève de Micheline Hamel. La fin de semaine, avec le pont qui a juste une voie, c’est très éteignoir pour les gens qui visitent les ateliers. On voit un impact depuis quelques années. »

Un premier rassemblement

Ce nouveau symposium marquera aussi une première expérience pour les membres du regroupement qui n’ont jamais peint ensemble devant public. L’expérience s’annonce à la fois intimiste et chaleureuse dans les locaux de l’Espace Maestria.

Les toiles colorées de la dizaine d’artistes peintres attendent samedi et dimanche le public au premier symposium RegArts d’ici à l’Espace Maestria.

Les espaces réservés à chacun des artistes étaient déjà prêts, mercredi, lors du passage du Progrès, ornés des toiles colorées aux styles différents, réalisées à l’acrylique, à l’huile, à l’aquarelle ou encore en utilisant des techniques mixtes. Certains peintres occuperont même un petit local au sein de la galerie, qui a été aménagée pour répondre aux besoins des artistes, lors de son déménagement, au printemps 2018.

Pour la peintre Dominique Desmeules, peindre devant public sera une première expérience qu’elle avoue appréhender.

« J’avais une galerie qui ne me permettait pas de faire des symposiums, donc je ne suis pas habituée de peindre devant les gens avec plein de monde autour de moi. C’est certain que ça me stresse un peu ! », a laissé tomber l’artiste de Chicoutimi-Nord, qui vend de nombreux tableaux à l’international, notamment en Asie, où ses oeuvres sont populaires.

La présidente Martine Tremblay souligne la qualité des artistes qui seront regroupés pendant la fin de semaine. « Il y a beaucoup d’artistes, qui sont membres de la Maestria, qui sont des artistes internationaux. Ce ne sont pas que des artistes locaux », précise la peintre, dont l’atelier se trouve également dans le secteur nord de Chicoutimi.

Ceux qui ne pourront visiter l’événement cette fin de semaine peuvent visiter la galerie les jeudis de 14 h à 18 h. Le regroupement, qui a plusieurs projets en tête pour la prochaine année, compte d’ailleurs élargir ses heures d’ouverture.