Belle Grand Fille présentera très bientôt un nouvel album, alors qu’un premier extrait, intitulé L’escalier, est déjà disponible.

Un premier minialbum pour Belle Grand Fille

Belle Grand Fille sort son premier minialbum, Maille par maille, le 29 mars. La Métabetchouanaise, qui a remporté les honneurs au dernier Festival de la chanson de Saint-Amboise, dévoilera au public saguenéen le fruit de son travail lors d’un lancement tenu au Côté-Cour de Jonquière, le 30 mars.

Depuis deux ans, l’auteure-compositrice-interprète travaille sur des chansons et amasse les réussites en participant à divers concours. Ce succès rapide lui a permis de présenter ce qu’elle appelle sa « première carte de visite ».

Le minialbum sera composé de cinq morceaux. Pour le créer, l’auteure-compositrice-interprète a travaillé avec le contrebassiste Mathieu Désy, un musicien d’expérience qui a d’ailleurs joué avec Catherine Major, Isabelle Boulay et Ingrid St-Pierre. « Il a accepté de me prendre sous son aile pour ce projet et m’a vraiment aidée. Il m’a donné un gros coup de pouce artistique », a souligné l’artiste, dans un entretien téléphonique avec Le Progrès.

Elle a avoué qu’on peut entendre l’inspiration d’artistes qu’elle aime. Elle a parlé de Richard Desjardins, de Catherine Major et de Fred Fortin, pour le niveau de la langue, pour n’en nommer que quelques-uns. « Mes pièces reviennent plus près de la chanson traditionnelle, dans le sens que le texte et l’interprétation sont très très importants », a-t-elle mentionné. Son minialbum est concentré sur sa voix et les textes de ses chansons.

Première chanson dévoilée

Plus tôt ce mois-ci, l’artiste a partagé un premier extrait de son minialbum, intitulé L’escalier. « C’est un petit conte par rapport aux relations qu’on entretient quand on est enfant. C’est un hommage à la beauté des relations amicales des enfants, dans ce qu’ils ont de beau et de triste. »

Vous pourrez entendre la jeune artiste présenter le contenu de son dernier travail le 30 mars, à Jonquière. L’artiste de Métabetchouan-Lac-à-La-Croix prévoit une soirée tout en douceur, en simplicité et en émotion. « Je veux me faire plaisir. Je veux revenir à la maison dans une belle bulle de confiance », a imagé Belle Grand Fille.

D’autres lancements sont organisés à Montréal, au Verre Bouteille, le 27 mars, puis à la Librairie Saint-Jean-Baptiste de Québec, le 29 mars.