Comme on le devine, cette photographie n’a pas été captée cette semaine. Elle montre les comédiens Sylvain Blackburn, Paulin Guay, Marie-Josée Guay et Marlène Girard, de la compagnie de théâtre amateur Les Incompatibles, répétant leur nouvelle pièce intitulée C’est quoi ton problème?. Elle sera à l’affiche à compter du 22 février, à la salle des Chevaliers de Colomb de Roberval.

Un nouvelle pièce de théâtre à Roberval

Abonnés aux succès de foule, les membres de la compagnie de théâtre amateur Les Incompatibles s’apprêtent à créer leur première pièce en cinq ans, une comédie intitulée C’est quoi ton problème?. L’attachement du public est si grand qu’en dépit de cette longue absence, deux des quatre représentations figurant à leur agenda affichent complet, tandis que pour les deux autres, 75% des billets ont trouvé preneurs.

«Ça va super bien. Nous avons même augmenté la capacité de la salle afin de répondre à la demande. À l’origine, nous voulions accueillir 150 personnes par soir, pour que ne ce soit pas trop serré à la salle des Chevaliers de Colomb de Roberval (425 rue F.-X. Bouchard). Nous nous rendrons finalement à 200», a précisé Marie-Josée Guay, comédienne et responsable des communications, à la faveur d’une entrevue accordée au Quotidien.

Il s’agit de la cinquième production de la compagnie, qui a connu des débuts tonitruants grâce à la pièce De bar en bar, en 2004. Quatre sorties étaient prévues, toutes à Roberval. Au final, cette comédie a été jouée une cinquantaine de fois, y compris au Saguenay et à la Baie-James, ce qui avait généré des revenus de 12 000 $ versés au Havre du Lac-Saint-Jean.

Le groupe dont font également partie les comédiens Sylvain Blackburn, Paulin Guay et Marlène Girard a récidivé avec Âgés mais pas barrés (2006), C’est pas sérieux (2008) et Infos à vos risques (2012). Toujours, on a misé sur le rire et toujours, le public a été au rendez-vous. «Même si nous n’avons rien fait pendant cinq ans, les gens n’ont pas cessé de nous demander à quel moment nous allions revenir», fait observer Marie-Josée Guay.

«Une ligne, un gag»

La différence, cette année, tient au fait que Les Incompatibles ont tellement investi dans leur nouvelle création qu’ils ne seront pas en mesure d’appuyer une cause, comme c’était devenu leur habitude. 

Les décors et les costumes seront plus élaborés, voire surprenants, en particulier dans la deuxième partie du spectacle.

L’histoire, elle, se déroule en deux temps. Elle met en vedette un itinérant incarné par Sylvain Blackburn, un homme qui vit sur un banc de parc, dans le village de Saint-Malaise-Des-Souches. On apprend que cet homme est apprécié de la population, jusqu’au moment où des questions sont soulevées à son sujet. Peut-être n’est-il pas aussi avenant qu’on le dit.

«Nous faisons du burlesque. C’est une ligne, un gag, et ça plaît aux gens. La majorité de notre public provient de Roberval, mais cette année, nous remarquons un nouveau phénomène, soit une forte présence de Saint-Félicien», se réjouit Marie-Josée Guay. Une autre innovation découle de la participation d’invités surprise, au gré des représentations. Le seul qu’on peut mentionner est Kevin Tremblay, qui étudie en théâtre dans la région de Montréal.

Notons que les spectacles qui affichent complet sont ceux des 22 et 23 février, prévus pour 20h. Les deux autres auront lieu les 2 et 3 mars et pour réserver, il suffit de téléphoner au numéro 418-275-5353. Le prix des billets s’élève à 20 $.