L’association avec la Banque Nationale prendra fin en août 2022.

Un nom plus permanent est possible pour le Théâtre Banque Nationale

Tout en cherchant un nouveau partenaire financier après le départ annoncé de la Banque Nationale pour août 2022, Diffusion Saguenay pourrait accoler un nom plus permanent, dans le futur, à l’ancien Auditorium Dufour.

C’est ce qu’a annoncé la directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon, en entrevue, mardi, avec Le Quotidien.

« J’aime aussi le fait de peut-être analyser la possibilité de donner un nom, du genre la Maison de la culture ou Centre des arts. Ce serait de donner un nom qui a du sens, qui lui reste et qu’on vienne lui accoler le nom d’un partenaire, mais qui ne ferait pas en sorte qu’on soit obligé de tout changer après dix ans. Là, le nom Théâtre est complètement dans Théâtre Banque Nationale », a-t-elle énoncé.

De plus, la salle était souvent appelée par ses initiales, le TBN, par plusieurs.

Ainsi, il n’y aurait qu’à changer le nom du commanditaire sans revoir toute l’appellation. Diffusion Saguenay étudiera d’ailleurs, dans son processus de décision, ce qu’il en coûte de tout changer. Isabelle Gagnon a notamment donné comme exemple les affiches bleues le long de la route. L’impact financier sera tenu en compte dans la réflexion.

La Banque Nationale avait un contrat total de 600 000 $ étalé sur dix ans. Il prendra fin au mois d’août 2022. Le retrait s’inscrit dans un changement de politique à la grandeur de la province.

Selon Isabelle Gagnon, il serait surprenant que le prochain partenaire soit un établissement financier, comme les Caisses Desjardins par exemple. « Ça peut être dans ceux qu’on approche, mais l’affaire c’est que, souvent, quand une institution financière embarque, c’est qu’il y a une rénovation, comme c’était le cas la dernière fois. Donc, l’hypothèque avait été faite avec la Banque Nationale. Il y avait donc un gagnant-gagnant des deux côtés. Là présentement, on n’a pas ça pour une institution financière », a-t-elle poursuivi.

La DG de Diffusion Saguenay tient à souligner qu’elle a apprécié d’apprendre assez tôt le départ de la Banque Nationale, laissant amplement le temps de dénicher de nouveaux partenaires. Elle a ajouté que le conseil d’administration tient à ce qu’il y ait un nouveau partenaire pour le nom, fermant la porte à un retour du nom original de la salle de spectacles. Le partenaire devra également cadrer dans les valeurs propres au Cégep de Chicoutimi, où se trouve la salle. Les fabricants d’alcool sont donc écartés.