Hugues Savard lance son premier album professionnel intitulé Vigiles à la Boîte à Bleuets d’Alma, le 14 octobre.

Un moment de calme à partager

Dans un monde où tout va trop vite, Hugues Savard apprécie les moments de calme. C’est pour partager un de ces instants avec le public et permettre aux pièces qu’il a accumulées au fil des ans de se matérialiser que le musicien lance un premier album professionnel en carrière. Son opus est constitué de chansons et de pièces musicales à l’image de son auteur.

Hugues Savard accumule les compositions dans ses tiroirs depuis 20 ans. Un matin, il s’est levé avec l’intention de réaliser un album. Un an plus tard, le musicien originaire d’Hébertville au Lac-Saint-Jean s’apprête à présenter le fruit de son labeur au public. Son album intitulé Vigiles sera lancé à la Boîte à Bleuets d’Alma le 14 octobre.

« Je me suis levé un matin et j’ai décidé que je faisais mon disque », explique simplement celui qui enseigne la guitare classique, la chorale et l’histoire de la musique à l’Atelier de musique de Jonquière depuis 14 ans.

Comme les temps sont durs pour l’industrie du disque, Hugues Savard s’est lancé dans l’aventure sans attente. « J’espère partager l’album. Simplement. »
Il souhaitait aussi que ses créations se matérialisent.

« Je voulais laisser quelque chose de concret. Sinon, c’était un peu comme si j’avais écrit un livre et que je l’avais laissé dans un tiroir, sans que personne puisse le lire », estime celui qui se décrit comme un « chansonneur », terme qu’il a découvert lors d’un passage à Petite-Vallée et qui lui sied parfaitement. « C’est le meilleur terme pour moi. Je suis un fabricant de chansons qui les interprète. »

Hugues Savard avait aussi l’impression que ses pièces pouvaient contribuer à combler un besoin de calme chez certaines personnes. « À longueur de journée, on dirait qu’il faut que ça «groove». On dirait qu’il faut être énervé tout le temps. Depuis plus de 10 ans, on baigne dans cette atmosphère musicale là. Moi, j’ai besoin de calme et de pièces comme celles-là. Je me suis dit que je n’étais probablement pas le seul », estime le musicien qui est toujours membre de la formation Les Quêteux du Lac-Saint-Jean, groupe de musique traditionnelle qui célébrera bientôt son 25e anniversaire d’existence.

Vigiles est un album en deux volets composé d’une portion de chansons et d’une portion de pièces à la guitare.

« J’avais quelques chansons dans mes tiroirs et des pièces pour guitare classique. J’ai fait une sélection des meilleures compositions », explique Hugues Savard. « C’est assez éclectique comme contenu dans les propos, mais pas musicalement. C’est un album très calme qui appelle à l’introspection. C’est un moment qu’on prend pour soi. Ce n’est pas éclatant, c’est plus intérieur », décrit son auteur.

Le titre de l’album fait d’ailleurs référence aux matines. « C’est les fameuses matines du frère Jacques, les premières prières avant le lever du soleil. Ça fait référence au moment de calme pendant que tout le monde dort », explique celui qui parle de pièces très personnelles. « C’est une mise à nu, mais en même temps, c’est juste des chansons. Il y a toujours une part de vérité et d’adaptation », précise-t-il.

Hugues Savard tenait à réaliser son album dans la région. Il a approché Francis Larouche, du studio Monolith à Arvida. « Ç’a cliqué entre nous. D’autant plus qu’il est contrebassiste et que je voulais de la contrebasse sur l’album. On a réalisé l’album ensemble. J’ai fait les arrangements avec des amis musiciens. »
Six musiciens ont collaboré à l’album.

D’ailleurs, Hugues Savard sera entouré de plusieurs musiciens, lors du lancement. « Il y aura un orchestre de qualité. Ça vaut le détour », assure-t-il.  
L’album sera disponible lors du lancement, le 14 octobre à 20 h, à la Boîte à Bleuets d’Alma. Il est aussi possible de s’en procurer une copie à l’Atelier de musique de Jonquière. Les intéressés peuvent également communiquer directement avec Hugues Savard au vasymonhugue@yahoo.ca.