CCR en est à sa dernière tournée.

Un dernier tour de piste pour CCR

Les fans de Creedence Clearwater Revisited (CCR) devront profiter de l’opportunité qui leur est offerte la semaine prochaine. La formation, qui comprend deux membres originaux de Creedence Clearwater Revival, soit le bassiste Stu Cook et le batteur Doug Clifford, fait sa tournée d’adieu au Québec. Ses deux derniers concerts dans la belle province seront le jeudi 18 dans le cadre du Festival des bières du monde de Saguenay et le samedi 20, à Sherbrooke, lors de la Fête du lac des Nations.

CCR devrait lancer les festivités du Festival des bières du monde en beauté. Lors de leur dernier passage au Saguenay, il y a maintenant 12 ans, les vieux routiers du rock avaient attiré environ 6000 personnes au carré Davis, dans le centre-ville d’Arvida. C’est aussi eux qui possèdent le record de la plus grosse foule à la Fête du lac des Nations. Ils y sont devenus le groupe chouchou, en quelque sorte.

Dans une entrevue réalisée par courriel, Stu Cook résume la soirée de jeudi simplement : « ce sera tout CCR, toute la nuit ».

Le quintette est complété par le chanteur et guitariste Dan McGuinness, le multi-instrumentiste Steve Gunner et le guitariste Kurt Griffey. Il reprend avec enthousiasme les plus grands succès de CCR composés dans les années 1960 et 1970, comme Hey Tonight, Green River et Up Around The Bend.

CCR sera en spectacle le jeudi 18 juillet.

Le groupe se plaît à jouer devant des foules de taille moyenne et sur des plus petites scènes. « Je n’aime pas les stages géants. Le groupe joue mieux quand nous sommes rapprochés », raconte le musicien.

Tourner la page

Une page se tournera pour eux dans les prochains mois. Stu Cook affirme ressentir des émotions douces amères, alors qu’il s’apprête à quitter la scène.

« Nous nous ennuierons de jouer, c’est certain, mais nous sommes impatients de passer plus de temps avec nos familles et de nous consacrer à nos passe-temps. Nos vies personnelles ont été mises sur pause pendant plusieurs années », écrit le bassiste de CCR.

Le groupe ne réalise pas encore totalement ce qu’il est en train de faire. Même s’ils visitent chacune des villes dans laquelle il se produit pour une dernière fois, les membres de CCR se concentrent encore sur la qualité de leur prestation.

« Chaque concert est une oeuvre d’art en soi. Notre objectif est de jouer, chaque soir, nos chansons du mieux que l’on peut. Plus nous approcherons de notre dernière performance, plus les spectacles seront significatifs et plus nous ressentirons le poids de notre décision », indique Stu Cook, un peu nostalgique tout de même.

L’homme qui approche de son 74e anniversaire prendra un peu de temps pour lui une fois qu’il aura accroché sa basse pour de bon. « Je compte faire un peu plus de plongée sous-marine, écrire un livre, faire quelques séances en studio avec mes amis seulement pour le plaisir, et me consacrer à tout ce qui me semble intéressant ! »