Alexis Simard.

Un départ canon pour les auditions du Festival de musique du Royaume

Les auditions du Festival de musique du Royaume sont lancées, depuis mercredi. Ils seront environ 260 participants de tous âges à tenter de se faire une place dans la compétition d’envergure provinciale et avoir l’occasion de présenter leurs talents lors de l’une des finales.

Jeudi après-midi, c’était au tour des Scherzos 1, soit les chanteurs au répertoire populaire âgés de 12 à 15 ans, de faire leurs preuves. Ils étaient 15 jeunes à monter sur la scène de la salle Orphée. Pour participer à la compétition, les artistes devaient suivre des cours de musique dans leur discipline, que ce soit dans une école ou encore au privé.

Une foule dense regardait avec enthousiasme les prestations des jeunes chanteurs. Parents, grands-parents, frères, sœurs et amis étaient venus les encourager.

Les juges, Marie-Noëlle Claveau et Robert Pelletier, sont tous les deux professeurs au Collège d’Alma et musiciens avec une impressionnante carrière. Ils devaient donner une note sur 100 à chacun des artistes, en plus d’avoir la lourde tâche de déterminer qui allait se rendre en finale.

Choix de chansons varié

Lors de la première partie des auditions, cinq chanteuses et un chanteur se sont présentés devant le jury. Chacun interprétait deux morceaux et ajoutait sa personnalité à sa performance. Le choix de chansons était particulièrement varié, en passant des succès d’Andréanne A. Malette à Patrick Norman, jusqu’à Simple Plan.

Marie-Laurence Fillion.

Les interprétations de Marie-Laurence Fillion ont retenu l’attention des juges. Elle a commencé par livrer une performance remplie d’émotions de Je suis moi, accompagnée d’une pianiste. Elle a ensuite pris la place au piano afin de montrer d’autres de ses talents, en interprétant sa version de La lumineuse. Elle semblait très contente d’avoir son laissez-passer pour la finale.

Le deuxième à avoir charmé les juges est le seul garçon de cette division, Alexis Simard. Il a débuté par une touchante version d’Untitled, avant de montrer un autre côté de sa personnalité, cette fois-ci plus charmeur, avec son interprétation de Quand on est en amour.

Les autres participants ont tous eu des notes très respectables, en ramassant la note médaille de bronze, argent et or. Malheureusement, certains semblaient déçus.

Tous les artistes recevaient, à la fin de leur performance, une pochette avec tous les commentaires des juges, afin d’améliorer leurs futures performances. Ceux qui étaient sélectionnés pour la finale recevaient en prime leur choix des chansons des juges, afin de présenter à la finale celle qui les montrait sous leur meilleur jour.

D’ailleurs, la finale est ouverte à tous, gratuite et se déroulera le samedi 20 avril, à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière. Une contribution volontaire peut être donnée. Les artistes de la catégorie Piccolo et Prélude monteront sur les planches à 12 h 30 et pour les catégories Scherzo, Interlude, Pizzicato et Brio, ce sera dès 15 h.

Les auditions pour les artistes en musique classique commenceront dès le 23 avril, et ce, jusqu’au 3 mai. Les finales pour les différentes catégories auront lieu les 24 et 28 avril, ainsi que le 4 mai. Toutes les informations se retrouvent au festivalduroyaume.com.