Sophie Lebeuf, alias Sofia, veut donner un coup de pouce aux artistes de la région.

Un coup de pouce aux artistes

L’artiste Sophie Lebeuf lance un nouvel espace dédié aux arts sur la rue Saint-Dominique, à Jonquière. La Galerie 5 se donne comme mission d’être un lieu accueillant, pour que les artistes émergents et bien établis s’y sentent chez eux.

Située en face de la librairie Marie-Laura, à côté d’une école de danse et à deux pas de la microbrasserie l’HopEra, qui produit des spectacles, cette galerie, inaugurée jeudi, veut faire foisonner la culture dans ce secteur de « la Main » jonquiéroise.

Sophie Lebeuf espère créer un lieu de diffusion artistique incontournable. « J’aimerais ça que ce soit la galerie qui offre un tremplin aux artistes, mais pas juste pour ceux qui débutent. On peut donner un coup de pouce à ceux qui ont déjà une carrière. Des fois, on devient essoufflés, mais il faut continuer », raconte-t-elle.

Les portes ouvertes de la galerie auront lieu jeudi, à partir de 13h.

Son nom, Galerie 5, fait référence aux cinq arts – l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique et la poésie –, qui ont été classifiés par le philosophe Hegel au 19e siècle. Cette classification donne aussi l’ampleur du mandat de la galerie. Tous ceux qui ont un projet d’exposition dans ces domaines peuvent y soumettre leur candidature.

une lacune

La Galerie 5 vient pallier une lacune que l’on retrouve dans la région, croit celle qui fait carrière sous le pseudonyme de Sofia depuis plus d’une vingtaine d’années.

« Pour exposer, la demande est là. Il y a beaucoup d’artistes qui me disent qu’il n’est pas toujours facile de trouver un lieu, surtout dans le privé. Bien sûr, il y a le Côté-Cour, le CNE, la bibliothèque, mais ce ne sont pas des lieux qui sont nécessairement accessibles à tous. Il faut souvent avoir un dossier qui est avancé professionnellement », indique la peintre, qui s’est démarquée en peignant avec de la bauxite.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

L’espace est divisé en trois parties. Les cours de peinture, ateliers et formations se donneront dans la première de l’atelier. Au centre, Sophie Lebeuf s’est gardé un studio pour créer. Dans le fond, on retrouve l’espace d’exposition à louer pour des sommes modiques. Les frais comprennent le montage et le démontage de l’exposition, qui est réalisée en collaboration avec Christine Bouchard.

Si de nombreux travaux ont été faits à l’intérieur de l’édifice qui accueillait jadis le restaurant La Normandise, l’extérieur subira lui aussi une cure de jouvence. Le revêtement original sera de nouveau exposé, ce qui redonnera son lustre d’antan au bâtiment.

Ouverture

Outre Sophie Lebeuf, les premiers artistes à exposer sur les cimaises de la galerie sont Christine Bouchard, Jérémie Giles et Dominique Houle.

La nouvelle galerie est située en face de la librairie Marie-Laura, à côté d’une école de danse et à deux pas de la microbrasserie l’HopEra.

« On est quatre amis, explique Mme Lebeuf. On est ensemble. Ils m’ont soutenu dans le projet. Dominique, c’est l’élément déclencheur. L’année passée, j’avais pris la décision de fermer le studio. Elle m’a dit : “Il n’en est pas question”. Elle est arrivée avec un projet et c’est ce qu’on peut voir aujourd’hui. »

Les portes ouvertes de ce nouvel endroit, pour lesquelles le public est cordialement invité, auront lieu entre 13 h et 22 h, jeudi. La galerie est située au 2365, rue Saint-Dominique.