Le court métrage Crème de menthe de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné a été tourné à Jonquière en octobre 2016.

Un autre prix pour Crème de menthe

Crème de menthe poursuit sur sa lancée. Le court métrage de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy tourné et produit à Saguenay a remporté une mention du jury et le prix du public du Festival du cinéma de la ville de Québec, une semaine à peine après avoir remporté un prix important en France.
Le duo de cinéastes de la région est des plus heureux. Crème de menthe, premier projet de fiction produit par La boîte de pick-up, la maison de production fondée par Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy, a séduit le jury et le public dans le cadre de l'édition 2017 du Festival de cinéma de la ville de Québec qui se déroule jusqu'au 23 septembre. 
Le duo a mis la main sur le Prix du public, courts métrages, ainsi que sur la Mention spéciale, Grand Prix de la Compétition Nationale - Courts métrages.
« C'est surtout l'fun d'avoir un prix du public, affirme Jean-Marc E. Roy au cours d'un entretien téléphonique. C'est pour eux qu'on fait des films. Avec ce prix, le public nous dit que parmi tous les courts métrages qu'il a vus dans le cadre du festival, c'est le nôtre qu'il a préféré », se réjouit le cinéaste qui se trouve à Québec pour quelques jours en compagnie de son complice. 
Avec le succès remporté à Québec, le court métrage poursuit un parcours des plus enviable. 
La semaine dernière, Crème de menthe a remporté le prix Studio Élément décerné par le jury du festival Off-courts de Trouville en France. 
Le prix remis à un réalisateur québécois est accompagné d'une bourse de 15 000 $ en service de postproduction.
« Nous sommes très heureux. Le film fait un tabac partout où il passe et il est sélectionné dans les festivals où il est soumis. On a un carnet de diffusion très ''booké''jusqu'aux Fêtes », affirme Jean-Marc E. Roy.
Rappelons que Crème de menthe, qui a été tourné à Jonquière en octobre dernier, a été présenté en première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes, puis en première canadienne au Toronto International Film Festival (TIFF) de Toronto. 
Le court métrage met en vedette les acteurs Charlotte Aubin, Macha Limonchik et Fred-Éric Salvail. Il raconte l'histoire d'une jeune femme qui revient dans la région pour les funérailles de son père et qui découvre que celui-ci était atteint du syndrome de Diogène.
Le public de la région pourra éventuellement voir le film, mais aucune date n'a été arrêtée pour le moment.