Le Quotidien
En plus des publications nombreuses qu’elle fait paraître cet automne, la maison d’édition La Peuplade se voit largement récompensée par le milieu littéraire, tout en faisant une offensive en Europe. La cofondarice, Mylène Bouchard, est ici en compagnie de Paul Kawczak, éditeur.
En plus des publications nombreuses qu’elle fait paraître cet automne, la maison d’édition La Peuplade se voit largement récompensée par le milieu littéraire, tout en faisant une offensive en Europe. La cofondarice, Mylène Bouchard, est ici en compagnie de Paul Kawczak, éditeur.

Un automne chargé pour La Peuplade

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Quotidien
La rentrée littéraire 2018 s’avère féconde pour la maison d’édition basée sur la rue Racine, à Chicoutimi. Fondée en 2006 par Mylène Bouchard et Simon Philippe Turcot, La Peuplade s’est taillé une place de choix dans le filon de la littérature québécoise et foisonne désormais côté traductions. En plus d’une percée du marché européen et des trois prix littéraires que ses auteurs ont reçus au dernier Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSLSJ), la boîte littéraire voit son émancipation aller à la rencontre de ses ambitions.