Bodh’aktan montera sur la scène Ubisoft-Le Quotidien de la Zone portuaire avec sa musique festive, le 23 juin.

Sylvain Cossette et Bodh’aktan sur la Zone portuaire

Bodh’aktan et Sylvain Cossette seront les têtes d’affiche de la Fête nationale du Québec et de la fête du Canada sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Les artistes se produiront respectivement le 23 juin et 1er juillet sur la grande scène Ubisoft-Le Quotidien.

Les deux spectacles seront offerts gratuitement aux citoyens dans le cadre des deux fêtes. Une information confirmée par Fabien Hovington, directeur général de la Zone portuaire.

« Le spectacle 80s de Sylvain Cossette est très populaire. Partout où il passe, c’est plein de monde. Quant à Bodh’aktan, le groupe va attirer beaucoup. Il se promène beaucoup à travers le Canada, et même en Europe. C’est très festif. »

La formation Bodh’aktan proposera son rock festif aux accents celtiques le 23 juin. Le septuor, qui a lancé un nouvel album intitulé De temps et de vents en novembre, proposera son spectacle dans le cadre d’une tournée québécoise qui lui permet de renouer avec les festivals. L’été dernier, la formation avait dû se résigner à ne pas se produire devant les foules extérieures en raison de ses nombreux engagements en Europe.

Le 1er juillet, ce sera au tour de Sylvain Cossette de s’emparer de la scène de la Zone portuaire afin de présenter le spectacle issu de la tournée 80s. Le chanteur enchaînera les grands succès de cette décennie. L’arrêt à Saguenay figure sur la liste de ceux prévus au cours de la période estivale, juste avant que l’artiste mette définitivement fin à la tournée amorcée en 2018 à l’automne.

Des feux d’artifice couronneront les célébrations du 1er juillet.

Des premières parties seront ajoutées à la programmation. L’identité des artistes qui les assumeront n’est toutefois pas encore connue.

« Le reste de la programmation estivale est à venir. Mais je vous assure qu’à partir de mai, ça va bouger énormément sur le site. La dernière étude démontre qu’on enregistre près d’un million de passages sur la zone portuaire chaque année. C’est un des endroits les plus achalandés de la région. »