Le danseur Yan Villeneuve, en pleine prestation, pendant le Festival Sidanse.

Sous le thème des souvenirs

Il y a 10 ans déjà, Suzanna Gaudreault cherchait à amasser des dons pour le sida après avoir perdu son frère. Depuis, le Festival Sidanse continue d’allumer le feu de la danse dans la région. Vendredi, ce sont plus de 800 spectateurs et une centaine de danseurs qui étaient présents pour le spectacle d’ouverture.

« Ce qu’on voulait avant tout, c’était de redonner aux écoles et aux danseurs qui nous sont fidèles depuis tellement longtemps. C’est donc sous le thème des souvenirs que se déroulera le festival cette année », explique la fondatrice Suzanna Gaudreault.

Les membres de l’école de danse Les Farandolles de Chicoutimi étaient de la partie encore cette année.

Pour l’occasion, les ateliers de danse étaient offerts gratuitement aux écoles ayant participé aux éditions antérieures.

Nouveautés
Parmi les nouveautés, on compte un nouveau système de pointage dans le volet compétitif, une compétition qui s’étalera maintenant sur deux journées plutôt qu’une, et l’ajout d’une division lyrique.

Suzanna Gaudreault, fondatrice du Festival Sidanse

Les fanatiques de la danse auront l’occasion d’admirer les performances des danseurs professionnels Denys et Amy, tous deux d’anciens participants de la populaire émission So You Think You Can Dance, ainsi que l’équipe gagnante de Danser pour gagner.

Des billets sont toujours disponibles à la porte au coût de 20 $.