Mylène Bouchard

Salon du livre francophone: Mylène Bouchard à Beyrouth

Mylène Bouchard poursuit sa route jusqu’au Liban où elle participe au Salon du livre francophone de Beyrouth à titre d’auteure et de représentante de La Peuplade.

Elle a quitté le Québec, jeudi, en compagnie de Dimitri Nasrallah, un auteur d’origine libanaise installé à Montréal depuis 35 ans, dont le dernier roman, Niko, a été publié par La Peuplade. 

Ils sont tous deux invités à présenter leur roman dans le cadre du Salon du livre francophone de Beyrouth, du 4 au 12 novembre. 

« C’est excitant. Je suis contente d’explorer ces coins-là qui m’intéressent beaucoup », affirme l’auteure de L’imparfaite amitié. Des séances de signature, une table ronde sur la littérature québécoise et quelques lectures d’extraits figurent à l’horaire des deux auteurs.  

« Il y aura un article sur nous dans le plus gros journal francophone de l’orient. Il y aura aussi un article sur Dimitri à titre d’auteur de la diaspora. »  

L’entente conclue récemment entre La Peuplade et le Centre de Diffusion de l’Édition (CDE) de Paris, qui se chargera de diffuser et distribuer les livres de la maison d’édition de Chicoutimi en Europe, n’est pas étrangère à la présence des deux auteurs à Beyrouth.

« J’arrive avec quelque chose à proposer puisque l’OCDE peut distribuer nos livres dans ces coins du monde », conclut la directrice littéraire de La Peuplade.