L’historienne Russel-Aurore Bouchard présente son dernier-né, le livre intitulé <em>La force des armes à feu pendant les guerres franco-iroquoises (1542-1701)</em>. Elle y a investi le savoir accumulé depuis le milieu des années 1970, notamment dans le domaine de l’armurerie.
L’historienne Russel-Aurore Bouchard présente son dernier-né, le livre intitulé <em>La force des armes à feu pendant les guerres franco-iroquoises (1542-1701)</em>. Elle y a investi le savoir accumulé depuis le milieu des années 1970, notamment dans le domaine de l’armurerie.

Russel-Aurore Bouchard et le poids des armes

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Parfois, il faut regarder au-delà du titre pour prendre la mesure d’un livre. C’est le cas du nouvel ouvrage signé Russel Bouchard, nom de plume de l’historienne Russel-Aurore Bouchard. Sur la couverture, on voit ces mots: La force des armes à feu pendant les guerres franco-iroquoises (1542-1701). Ils sont fidèles au contenu, centré sur l’armement dont disposaient les belligérants, mais ne rendent pas compte du plaisir que procure ce retour à une époque où la Nouvelle-France semblait avoir un avenir.