Alexandre Rufin représentera le Québec avec son film Des hommes à la mer dans le cadre du festival Off-Courts de Trouville, en France, sa ville natale.

Rufin chez lui pour représenter sa Belle Province

«Des hommes à la mer» d’Alexandre Rufin sera présenté en compétition officielle au festival Off-Courts de Trouville, en France. Fait inusité : le cinéaste représentera le Québec dans la ville française où il est né.

« C’est vraiment spécial de faire partie de la sélection québécoise, convient-il d’emblée. C’est la ville où j’ai grandi. Depuis l’adolescence, je rêve de participer à ce festival. Mon goût du cinéma est né dans cet endroit, où le cinéma est très important. C’est aussi un festival très réputé », affirme celui qui est installé à Saguenay depuis des années.

Alexandre Rufin est fier de représenter le Québec. « La sélection québécoise est superbe. C’est la crème des films », affirme celui qui souligne, notamment, la présence du film Le sujet du Chicoutimien d’origine Patrick Bouchard.

Le festival Off-Courts de Trouville a des liens étroits avec le Québec. Une sélection de films québécois y est présentée chaque année. « L’échange est très fort », précise Alexandre Rufin.

Le réalisateur a déjà présenté des courts métrages dans le cadre du festival, mais il s’agit de sa première présence en compétition officielle.

Il espère être en mesure de se rendre dans sa ville natale pour le festival, qui se déroulera du 7 au 15 septembre. Une chose est certaine : ses proches, qui habitent toujours la ville, seront sur place pour voir le film.

«Des hommes à la mer» sera présenté en compétition officielle dans le cadre du festival Off-Courts de Trouville, en France.

Des hommes à la mer, un hybride entre fiction et documentaire, est inspiré d’un naufrage tragique qui a coûté la vie à plusieurs marins des Îles-de-la-Madeleine dans les années 2000.

« Trouville est une ville balnéaire où il y a plusieurs pêcheurs. Le fait que le film ait été tourné aux Îles-de-la-Madeleine a dû leur plaire », estime Alexandre Rufin.

Jusqu’à maintenant, le court métrage a été présenté en première dans le cadre de REGARD, puis au Festival de cinéma de la ville de Québec.

Alexandre Rufin représentera le Québec avec son film Des hommes à la mer dans le cadre du festival Off-Courts de Trouville, en France, sa ville natale.

Rayonnement
Le cinéaste attribue une part du succès du court métrage à la collaboration avec la Bande Sonimage, qui a pris le film sous son aile. L’organisme en fera la promotion pendant trois ans, afin de maximiser les ventes et la diffusion à l’échelle internationale.

« Ça permet de faire rayonner les films. Ça nous soulage d’un poids. La Bande Sonimage crée un réseau et favorise la visibilité. Avant, je m’occupais de tout ça moi-même. C’est beaucoup de travail. La Bande Sonimage se charge aussi des demandes de subvention pour les frais d’inscription dans les festivals. Ça permet d’inscrire un film à plusieurs endroits, au lieu d’être restreint pour des raisons monétaires. »

L’an dernier, le film Terre rompue d’Alexandre Rufin a aussi été pris en charge par l’organisme. Le film a notamment été présenté au Canadian Diversity Film Festival de Toronto, où il a remporté le prix Best Cinema of Canada.

Si la vie de ses deux courts métrages se poursuit dans les festivals, Alexandre Rufin a déjà une idée en tête pour un prochain projet. « Tout ce que je peux dire, c’est que ça se déroule dans le monde aquatique. Le but, ce serait de le présenter à la prochaine édition de REGARD, en 2019. »