Sept ans après avoir chanté sur la Zone portuaire de Chicoutimi, où cette photographie a été captée, Roger Hodgson présentera l’intégrale de l’album Breakfast in America, le 6 décembre, au Théâtre du Palais municipal de La Baie.

Roger Hodgson présentera l’intégrale de Breakfast in America à La Baie

Une version intégrale de Breakfast in America ? Chantée par Roger Hodgson en compagnie de quatre musiciens ? Tel est le programme qui sera offert le 6 décembre, au Théâtre du Palais municipal de La Baie, grâce à une entente conclue avec le promoteur Robert Hakim. Amorcée en 2019, la tournée mondiale soulignant le 40e anniversaire de l’album le plus populaire du groupe Supertramp complétera alors un séjour en terre québécoise.

Pour illustrer l’intérêt qu’elle suscite, la Place des Arts devait l’accueillir un soir seulement, tout comme le Grand Théâtre de Québec. Or, dans ces salles, la demande a été si forte que deux supplémentaires ont été ajoutées à Montréal, ainsi qu’une nouvelle date dans la Vieille capitale. Quant au Saguenay, il aurait été intégré à l’itinéraire à la suggestion de l’artiste anglais.

« C’est lui qui a proposé à l’organisation de Donald K. Donald d’aller chez nous. J’ai reçu un appel il y a deux mois et, bien sûr, j’ai dit oui. Je suis un “fan” fini du groupe et j’ai été charmé par Roger Hodgson, les deux fois où je l’ai reçu au Théâtre du Palais municipal. C’est un gars cool, fin, vraiment pas compliqué. Tout en étant une légende du rock, il est plus bohème que business », a commenté Robert Hakim au cours d’une entrevue accordée au Quotidien.

Les fans du groupe Supertramp pourront voir Roger Hodgson en compagnie de quatre musiciens, le 6 décembre. Dans le cadre du volet québécois de sa tournée mondiale, il chantera également à Montréal et Québec.

Il ajoute que chaque fois, l’homme s’est produit devant 2200 personnes, l’équivalent d’une salle comble. C’est aussi ce que le promoteur anticipe en vue de sa prochaine visite à La Baie, surtout que le chanteur sera appuyé par un groupe complet. « Le concept est intéressant. Après avoir refait Breakfast in America, Roger Hodgson explorera les autres albums de Supertramp. Il n’y aura que des “hits” », fait-il remarquer.

À lui seul, le disque renferme des succès comme The Logical Song, Take The Long Way Home et Goodbye Stranger. À ceux-ci, il faut ajouter des perles telles que Dreamer, Bloody Well Right, Give a Little Bit et It’s Raining Again. Il n’y aura pas de première partie, mais à lui seul, le spectacle de Roger Hodgson durera deux heures, affirme Robert Hakim.

« Pour les amateurs de musique, il s’agit d’un rendez-vous exceptionnel avec un artiste dont la voix est encore parfaite, où on entendra l’intégrale d’un album culte. Quand les gens de Donald K. Donald nous ont contactés, nous n’étions pas là-dedans pantoute. Nous étions en train de préparer les prochains festivals, mais c’était impossible de ne pas faire quelque chose avec Roger Hodgson », confie Robert Hakim.

Il précise que les billets seront offerts par l’entremise de Diffusion Saguenay (on téléphone au numéro 418 698-4080). Les prix s’élèveront à 99,50 $ sur le parterre et 79,50 $ dans les gradins, tout inclus. Les détenteurs de la carte Premières loges pourront réserver dès aujourd’hui (vendredi), à 10 h. Le reste de la population devra patienter jusqu’au 29 février, à midi.

+

SIGNE D'UN CHANGEMENT DE MENTALITÉ

Il arrive qu’une nouvelle en cache une autre, ce dont témoigne le retour de Roger Hodgson au Théâtre du Palais municipal de La Baie, le 6 décembre. Au-delà du plaisir que procurera l’ex-chanteur du groupe Supertramp lorsqu’il retrouvera ses « fans » de la région, cet événement montre à quel point les choses ont changé dans le monde du spectacle.

C’est ce qu’illustre la tenue de cet événement au Théâtre du Palais municipal de La Baie, alors qu’il est mis en marché par Robert Hakim. « Ça fait dix ans que je n’ai pas utilisé cette salle. Je ne me souviens même plus de l’artiste qui y avait travaillé, la dernière fois. Le fait que ce soit redevenu possible témoigne du changement de direction et de mentalités survenu à la tête de Diffusion Saguenay. C’est le jour et la nuit », mentionne le promoteur.

Il réfère à la nomination de Phil Desgagné à la présidence, ainsi que d’Isabelle Gagnon à la direction générale.

L’ouverture affichée dès leur entrée en fonction, couplée à leur volonté de nouer des partenariats avec d’autres diffuseurs de la région, notamment ceux appartenant à la sphère privée, ne s’est pas démentie. Des paroles ont été prononcées et comme le laisse entrevoir la présence de Roger Hodgson au Théâtre du Palais municipal, en décembre, elles ne sont pas restées sans lendemain.

« Nous attendions le bon moment pour travailler de nouveau avec Diffusion Saguenay et c’est arrivé par l’entremise de cet événement. J’ai été autorisé à louer la salle, ce qui aurait été impossible sous l’ancienne administration, et notre collaboration pourrait aller plus loin. L’idée de réaliser des codiffusions est dans l’air », fait observer Robert Hakim.