Patrice Michaud a prouvé samedi soir qu'il savait charmer les spectateurs un à un, même quand ces derniers ne connaissent pas ses chansons.

Roberval sous le charme de Patrice Michaud

Avec son sourire éternel et ses chansons groovy folk et accrocheuses, Patrice Michaud, accompagné de ses Majestiques, a su charmer plus de 2000 spectateurs présents lors du spectacle de clôture de la 64e Traversée du lac Saint-Jean samedi soir, et ce, malgré la pluie abondante en début de spectacle.

Tout comme les nageurs qui avaient traversé plus tôt le lac Saint-Jean, les spectateurs qui assistaient au spectacle de Patrice Michaud ont dû se mouiller en début de soirée.

« Les Gaspésiens et le monde du Lac, la pluie on n’a pas peur de ça. On n’est pas fait en chocolat », a lancé le natif de Cap-Chat. Je suis conscient que je vais devoir en donner plus en faisant des mouvements inédits pour te faire danser, Roberval. »

Dès le départ, Patrice Michaud n’a pas déçu en commençant la soirée avec la pièce Kamikaze, la chanson de l’année du dernier Gala de l’ADISQ. En plus de se déhancher avec un bonheur immense sur la scène, l’auteur-compositeur-interprète est allé danser dans la foule sur la chanson de son premier slow, séduisant plusieurs admiratrices au passage. Tout juste avant, tous les membres du groupe avaient également chanté la chanson de leur première danse collée, ajoutant une touche d’humour à la soirée.

Après 10 ans de métier, Patrice Michaud est définitivement très à l’aise sur la scène. L’homme de 37 ans, qui est plus populaire que jamais, sait charmer les spectateurs un à un, même quand ils ne connaissent pas ses chansons. Toujours souriant et accessible, il sait manier l’art du spectacle en soulevant la foule, en invitant notamment Yann Perreault, qui a entre autres interprété sa chanson à succès Beau comme on s’aime.

À la moitié du spectacle, le band de sept musiciens, qui comprend un trio de cuivre, une bassiste, un guitariste, un pianiste et un joueur de batterie, a d’ailleurs fait un retour dans les années 1950, en enfilant des lunettes fumées, ainsi que des vestons argentés et scintillants.

L’interprète masculin de l’année 2017, qui a offert Mécaniques générales en fin de soirée, était de passage à Roberval dans le cadre d’une tournée de 120 spectacles pour présenter son album Almanach. Déjà, plus de 25 000 spectateurs ont vu ce spectacle aux quatre coins du Québec.

Patrice Michaud a profité de son « baptême » de la Traversée du lac Saint-Jean pour assister à l’arrivée des nageurs dans la rade de Roberval en après-midi. « Je suis très impressionné de voir les nageurs, parce que moi, je suis plus de type ponton », a-t-il lancé à la blague.