La pièce Ils s’aiment, présentée le 13 octobre prochain au Rondin de Saint-Nazaire, met en scène Émilie Lajoie et Jamin Chtouki. –PHOTO COURTOISIE

Rires garantis à Saint-Nazaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une pièce de théâtre jouée devant plus de deux millions de personnes en Europe est présentée dans une petite salle du Saguenay. Avec la présentation d’Ils s’aiment le 13 octobre prochain au Rondin de Saint-Nazaire, c’est exactement ce à quoi les spectateurs auront droit, en toute intimité.

Comédie phare écrite par Muriel Robin et Pierre Palmade et présentée pendant plus de dix ans sur le Vieux Continent, lls s’aiment met en scène un couple typiquement moderne qui passe au fil de la pièce par toute la gamme des émotions, de la mesquinerie à la jalousie et de la rancune à la tendresse. De quoi apprécier le jeu d’Émilie Lajoie (Delphine) et Jamin Chtouki (François), qui signe également la mise en scène de cette pièce présentée en permanence tout l’été dernier à Montréal et à L’Isle-aux-Coudres.

La pièce mise d’ailleurs sur de nombreuses scènes de vécu et déjà-vu pour soulever les éclats de rire du public à tous coups.

« Les deux comédiens ont une cinquantaine de représentations dans les pattes alors ils sont très bien rodés. Émilie a joué Delphine du côté de L’Isle-aux-Coudres cet été et Jamin a joué François au Comédie de Montréal », explique Maïva Huguet, des Productions du Rire.

Chtouki, comédien belge de 48 ans, a déjà 20 pièces de comédie à son actif depuis et il a d’ailleurs fondé en 2016 La Comédie de Montréal.

De son côté, Émilie Lajoie est nouvellement diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (mai 2017). Celle qu’on a pu entrevoir dans de petits rôles à la télévision (Cheval-Serpent, Mémoires vives) ou au cinéma (1991 de Ricardo Trogi) en est à ses premières armes sur les planches depuis sa sortie de l’école.

Deuxième passage
Après une première représentation régionale le 22 septembre au Côté-Cour de Jonquière, Ils s’aiment revient dans le cadre de la fin d’une tournée du Québec qui mènera donc la troupe à Saint-Nazaire, puis à Lévis (14 octobre), Trois-Rivières (18 octobre) et enfin à Blainville (26 octobre). Le choix de présenter la pièce à la salle Le Rondin est venu naturellement pour les producteurs montréalais, qui avaient déjà tissé des liens avec l’équipe en place à Saint-Nazaire lors de leurs précédents passages dans la région.

Les 200 billets pour la représentation du 13 octobre à 20 h sont en vente au coût de 25 $ directement à la porte du Rondin. Ils sont également disponibles en ligne au www.atuvu.ca.