Il y avait plus de 20 ans qu’on n’avait pas vue Sophie Lorain comme actrice chez le diffuseur public. Elle sera la vedette de la deuxième saison de Plan B, tournée à partir de mai.

Sophie Lorain, de Béatrice à Florence

CHRONIQUE / Florence anime l’émission matinale la plus écoutée à la radio de Montréal. Militante féministe et mère de deux adolescents, elle ne se gêne pas pour faire passer ses messages dans sa tribune quotidienne. La vie la rattrape quand sa fille de 15 ans décide de commettre l’irréparable.

Voilà la prémisse de la deuxième saison de Plan B, tournée à partir du mois de mai, et qui verra le jour sur Véro.tv, dans l’Extra d’ICI Tou.tv, la saison prochaine. Pour incarner l’héroïne de cette nouvelle histoire, la maison de production de Louis Morissette, KOTV, n’est pas allée chercher n’importe qui: Sophie Lorain, l’une de nos meilleures actrices, qui vient tout juste de dire adieu au personnage de Béatrice à TVA.

Luc Guérin jouera son ex-mari et père de ses enfants, Emi Chicoine, sa fille, et Alex Godbout (qu’on peut voir dans L’heure bleue), son fils. Font aussi partie de la distribution Tania Kontoyanni, Tammy Verge, Évelyne de la Chenelière, Steve Gagnon et Milya Corbeil Gauvreau. Comme la première, la deuxième saison aura six épisodes d’une heure.

Luc Guérin, Alex Godbout, Sophie Lorain et Emi Chicoine sont les personnages de la deuxième saison de Plan B.

Malgré la gravité du sujet, l’auteur et réalisateur Jean-François Asselin et son coscénariste Jacques Drolet promettent une histoire plus lumineuse que dans la première série, où le personnage principal s’engageait dans une spirale d’agressivité et de violence, plus les épisodes avançaient. Bien sûr, Florence verra qu’il y a des conséquences à vouloir refaire le passé. La série abordera la charge mentale qui pèse sur les épaules des mères et femmes de carrière. Florence se demandera comment il se fait qu’elle ait tant contribué à la défense des droits des femmes, sans voir que sa propre fille vivait une telle détresse.

On le sait, Plan B avait été développée à Radio-Canada avant d’atterrir à Séries+. Le diffuseur public trouvait le récit, alors de 10 épisodes, difficile à suivre. Mais réduit à six épisodes, Plan B est devenue plus attrayante, de sorte que Radio-Canada a dit oui pour une deuxième saison. L’histoire et les personnages ne sont pas les mêmes, mais l’agence Plan B, elle, ne change pas. Comme Philippe (Louis Morissette) dans la première série, Florence décide d’avoir recours aux services de l’agence pour retourner dans le temps et empêcher le pire. Et comme lui, elle se fera vigoureusement expédier dans une fourgonnette.

Après Véro.tv, une section de l’Extra, la série sera éventuellement relayée sur ICI Radio-Canada Télé. Il y avait plus de 20 ans, depuis Urgence et Omertà, qu’on n’avait pas vue Sophie Lorain comme actrice chez le diffuseur public. Libérée par la fin d’Au secours de Béatrice, et avant d’entreprendre la production de l’adaptation de la série française Dix pour cent à TVA, la comédienne devenait disponible pour Plan B. À notre plus grand bonheur.

***

LA VOIX: DUEL MÉMORABLE

Le duel entre Kelly et Yama dimanche soir est certainement ce que j’ai vu de mieux à La voix, toutes saisons confondues. Ce Let It Be des Beatles était d’une incroyable intensité, livré par des interprètes de grand calibre en parfaite symbiose. Personne ne semblait y croire sur le plateau, Lara Fabian en restait muette, et Nanette semblait anéantie derrière le coach Garou, en larmes lui aussi. Heureusement que les deux ont pu rester — Yama choisie par Garou et Kelly volée par Lara —, il aurait été inconcevable qu’il en soit autrement. L’émission de Charles Lafortune a rallié 2 075 000 téléspectateurs et La vraie nature, 1 073 000, dimanche à TVA, contre 927 000 pour Tout le monde en parle sur ICI Radio-Canada Télé. Il reste une dernière ronde des duels, dimanche à 19h.

***

DÉJÀ LES CHEFS!

On ne l’attendait pas si tôt: la huitième saison des Chefs! prendra son envol le lundi 16 avril à 20h sur ICI Radio-Canada Télé, deux mois et demi plus tôt qu’à l’habitude. Toujours diffusée en été jusqu’ici, l’émission d’Élyse Marquis et de Daniel Vézina a attiré en moyenne 711 000 fidèles l’été dernier. L’absence des Canadiens en séries éliminatoires du hockey a-t-elle joué dans la décision du diffuseur de devancer la compétition au printemps? Dans l’œil du dragon, qui occupait auparavant cette case, a été déplacée le mercredi à 20h. L’émission, dont la première sera diffusée le 18 avril, accueille cette année un nouveau dragon en la personne de Dominique Brown, propriétaire de Chocolats favoris, et recevra la visite d’un dragon mystère chaque semaine.

***

LES HONNEURS POUR L’ÂGE ADULTE

Une pluie de nominations tombe sur L’âge adulte, l’excellente websérie de Guillaume Lambert, dont la deuxième saison sera disponible gratuitement sur ICI Tou.tv mercredi. En sélection officielle au LA Web Fest de Los Angeles, plus important festival de webséries en Amérique du Nord qui aura lieu du 27 au 29 avril, l’œuvre produite par Pixcom a été retenue dans huit catégories, dont celles de la meilleure comédie, du meilleur texte et de la meilleure réalisation. Guillaume Lambert et Geneviève Boivin-Roussy sont aussi nommés à titre d’acteurs. L’âge adulte a déjà remporté l’Olivier de la série web humoristique, deux Gémeaux, et le prix du jury du festival belge «Are You Webfest». La deuxième saison, composée de huit épisodes de huit minutes, s’intitule L’âge adulte: L’asphyxie.