Sarah-Jeanne Labrosse sera l’égérie de la nouvelle émission de danse de TVA cet automne.

Sarah-Jeanne Labrosse à la barre de Révolution

CHRONIQUE / Sarah-Jeanne Labrosse sera non pas l’animatrice mais «l’égérie» de Révolution, la nouvelle compétition de danse de TVA cet automne. L’émission pourrait bien s’installer le dimanche soir puisque La voix junior ne sera pas de retour.

Pourquoi égérie? Parce qu’il n’y aura pas vraiment d’animation traditionnelle à Révolution. Sarah-Jeanne Labrosse en sera l’image, accompagnera les danseurs durant toute l’émission, autant en répétition qu’avant qu’ils entrent sur scène. Il est même question que les juges s’entretiennent directement avec les danseurs après leurs prestations, sans l’entremise d’une présentatrice.

Avec ce concept 100 % original développé par Fair-Play et Québecor Contenu, l’équipe de Révolution veut justement révolutionner le genre : pas d’animateur comme tel, une méthode de tournage tout à fait originale, et pas de direct. Une émission de 90 minutes préenregistrée et montée sera présentée chaque semaine, sans déclinaison quotidienne.

Mais ce qui diffère le plus de Danser pour gagner, actuellement en ondes à V, c’est que Révolution accueillera des danseurs de tous âges et de tous styles, en solo, en duo comme en groupe. Le public ne sera pas appelé à se prononcer sur leurs performances, seul l’avis des juges comptera.

Pour l’instant, seuls deux juges ont été nommés : Jean-Marc Généreux et Lydia Bouchard. Un troisième et peut-être même un quatrième sera ou seront nommé(s) sous peu. On sait que Steve Bolton a été exclu du trio après la publication d’un dossier de La Presse sur des allégations de comportements répréhensibles de sa part.

Sarah-Jeanne Labrosse, qui a coanimé le gala Mammouth en décembre avec Pier-Luc Funk à Télé-Québec, a participé aux auditions de Révolution comme juge invitée et a tout de suite aimé le concept. L’ancienne joueuse de tennis y voit un parfait accord entre compétition et création artistique.

Après s’être déroulée à Québec la fin de semaine dernière, une dernière séance d’auditions aura lieu à Montréal le samedi 10 mars de 10h à 17h, au 1500, avenue Papineau.

1,4 MILLION POUR FUGUEUSE

À deux semaines de la fin, l’auditoire de Fugueuse ne cesse de croître, grimpant à 1426 000 lundi dernier à 21h, à TVA, son meilleur score à ce jour dans l’écoute en direct. De la grosse compétition pour Les pays d’en haut, vue par 659 000 sur ICI Radio-Canada Télé. À 19h30, En tout cas devance Lâcher prise, à 719 000 contre 633 000. À 20h, L’Échappée (1006 000) ne fait qu’une bouchée de Ruptures (567 000).