Richard Therrien
Sans public en studio, dans un décor qui n'est pas le sien mais celui des <em>Poilus</em>, Jean-Philippe Wauthier adopte un ton forcément beaucoup plus calme, et ce n'est pas désagréable.
Sans public en studio, dans un décor qui n'est pas le sien mais celui des <em>Poilus</em>, Jean-Philippe Wauthier adopte un ton forcément beaucoup plus calme, et ce n'est pas désagréable.

On a besoin des variétés

CHRONIQUE / Vous ne me verrez pas déchirer ma chemise parce que les réseaux de télévision osent mettre en ondes des émissions en direct pendant la crise. Bien au contraire, les gens ont cruellement besoin de variétés dans leur télé. C'est bien beau les séries sur Netflix et des émissions tournées il y a des mois, on veut aussi des talk-shows où on nous parle de la vraie vie en direct, dans un cadre plus détendu qu'aux nouvelles. Tant que c'est sécuritaire, il va sans dire.

On le voit avec le succès de Tout le monde en parle, qui refait le plein de fidèles depuis qu'elle est présentée en direct sur ICI Télé. Il n'y a pas une seule journée sans qu'on me dise qu'on devrait conserver cette formule même après la crise. Je n'en suis pas convaincu, même si moi aussi, j'aime savoir que les invités de Guy A. et Dany nous parlent en temps réel.

J'étais sceptique à l'idée que Bonsoir bonsoir! puisse vraiment prendre l'antenne dans ces conditions, mais Radio-Canada a bien fait de remettre l'émission en ondes, en prenant toutes les précautions requises. Pourquoi faudrait-il que nos artistes se taisent ou se contentent des réseaux sociaux parce qu'on vit une crise? C'est justement là qu'on veut les entendre, d'autant qu'ils risquent de perdre tous les festivals cet été. Je ne dois pas être le seul à le penser: lundi, le talk-show de Jean-Philippe Wauthier a obtenu sa meilleure cote d'écoute depuis ses débuts, avec 625 000 téléspectateurs à 21h.

Sans public en studio, dans un décor qui n'est pas le sien mais celui des Poilus, Wauthier adopte un ton forcément beaucoup plus calme, et ce n'est pas désagréable. Ce n'est pas parfait, mais encore là, on garde contact avec les gens, on les rassure, on les divertit. C'est aussi le rôle d'une télévision publique. Moi, voir et entendre Kim Thúy nous lire son poème dédié au personnel soignant, ça me touche. Mon moment préféré de la première: cette reprise d'Émile Bilodeau, en choeur et par Skype, du titre de Richard Desjardins, Le cœur est un oiseau. La beauté liée à la vraie vie, avec Marie Denise Pelletier dans sa salle de lavage et Ariane Moffatt chantant au piano, pendant que ses enfants jouent derrière.

TVA se donne aussi avec Ça va bien aller, créée sur mesure en un temps record pour tous les confinés que nous sommes. Fabien Cloutier est une figure rassurante, et Marie Soleil Dion le seconde bien dans ce concept fourre-tout, en évolution, plein de bons sentiments. On verra à l'usage si l'émission pourra se renouveler. La première de lundi a attiré 1 150 000 téléspectateurs, ce qui est excellent. Dommage que V ait pratiquement fermé la shop jusqu'à l'automne avec des reprises et quelques rares nouveautés. La semaine des 4 Julie a bien tenu le fort jusqu'au bout, adaptant son concept avec débrouillardise.

J'insiste: donnez-nous des variétés en direct, tant que vous le pourrez et tant qu'ils ne mettent personne en danger. En cette ère du deux mètres de distance, la télé fait œuvre utile en envoyant de la bonne humeur dans nos maisons. Ne boudons pas nos rares plaisirs.

CHARLES TISSEYRE POURRA TOURNER DEHORS

Après discussions, les autorités de Ville Mont-Royal permettront à l'équipe de Découverte de poursuivre les tournages devant la maison de Charles Tisseyre, compte tenu de la crise que nous traversons. Mardi, je révélais que l'équipe de quatre personnes de l'émission d'ICI Télé avait reçu deux avertissements en une semaine, parce qu'elle tournait dans des lieux publics. Le diffuseur est parvenu à convaincre Ville Mont-Royal de le laisser tourner à l'extérieur, rappelant que les médias constituent un service essentiel. C'est plein de bon sens.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.