Benoît Dutrizac et Richard Martineau étaient de la toute première mouture des <em>Francs-tireurs</em>, en 1998.
Benoît Dutrizac et Richard Martineau étaient de la toute première mouture des <em>Francs-tireurs</em>, en 1998.

Les francs-tireurs feront leurs adieux en décembre

Richard Therrien
Richard Therrien
Le Soleil
BLOGUE / L'émission Les francs-tireurs quittera l'antenne de Télé-Québec après 23 saisons. Richard Martineau, qui était là depuis les tout débuts, et Benoît Dutrizac, qui cumulait 15 saisons, feront donc leurs adieux en décembre prochain.

Plus de deux décennies en ondes pour ce titre majeur de la grille de Télé-Québec, c'est tout un exploit. Ce magazine d'affaires publiques qui se voulait provocateur et irrévérencieux avait pris l'antenne à l'automne 1998, brisant les conventions. Richard Martineau et Benoît Dutrizac coanimaient alors cette demi-heure hebdomadaire avec le journaliste Laurent Saulnier. Celui-ci quittera après deux saisons, pour être nommé à la programmation des Francos et du Festival international de jazz de Montréal.

En cours de route, Benoît Dutrizac avait été remercié en 2005 pour avoir tenu des propos controversés sur l'islam et sur ses patrons de Télé-Québec, et remplacé par Patrick Lagacé, qui y restera durant huit saisons. Dutrizac effectuera un retour par la grande porte en 2013.

Depuis 1998, Les francs-tireurs a confronté les grands acteurs de l'actualité, ici comme à l'étranger, des vedettes du spectacle aux politiciens, mais aussi de parfaits inconnus, abordant les sujets les plus délicats et ne craignant pas la controverse. En 2012, Le Devoir faisait état d'un climat de bisbille au sein de l'équipe de l'émission après la diffusion d'un reportage sur CHOI 91,9 FM, la nouvelle radio X de Montréal, qu'avait critiqué Richard Martineau sur les ondes de cette même antenne.

Ce ne sont pas les animateurs mais bien la direction de Télé-Québec qui a pris cette décision, invoquant «un choix de stratégie de programmation». Le diffuseur public se dit néanmoins très fier de ce que cette équipe a accompli. «Nous tenons à offrir aux Francs-tireurs et aux téléspectateurs l’opportunité d'un dernier tour de piste intéressant afin de boucler la boucle de belle façon», m'a-t-on fait savoir aux communications. Une autre émission qui sera dévoilée plus tard viendra remplacer Les francs-tireurs après cette dernière demi-saison, en janvier prochain. Ce choix important arrive quelques mois après la nomination de Richard Haddad, un ancien de TVA, à la direction générale des programmes de Télé-Québec.

Les francs-tireurs sera de retour le mercredi 9 septembre à 21h. Une autre émission de Télé-Québec, Zone franche, coanimée par Isabelle Maréchal et Raed Hammoud, est passée à la trappe après deux saisons. Ce dernier a également annoncé qu'il ne serait plus du panel de l'émission Dans les médias la saison prochaine.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.