Daniel Chiasson (Gildor Roy) pourrait regretter d’avoir choisi Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette) comme lieutenant.

Ça va, commandant Chiasson?

CHRONIQUE / Daniel Chiasson aurait-il perdu sa joie de vivre et sa bonhomie proverbiale? Notre commandant préféré n’est certainement pas dans son état normal, quatre mois après l’assassinat de Phaneuf dans le fourgon cellulaire, une scène qui a marqué les nombreux fans de «District 31», de retour lundi à 19h sur ICI Radio-Canada Télé. Assurément le retour le plus attendu de la grille d’automne dans notre télé, et dont on nous a montré les quatre premiers épisodes.

Ainsi donc, le poste accueille Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette), nommée lieutenant à la place de Jeff Morin. On avait annoncé un personnage rigide et autoritaire, mais on a affaire à une femme d’expérience, plus sympathique qu’on le croyait. «Y’a pas personne qui va venir se mettre le nez dans les enquêtes de mon monde», clame-t-elle, très louve avec ses enquêteurs.

Son arrivée va tout de même changer toute la dynamique dans l’équipe, et Chiasson (Gildor Roy) pourrait regretter de l’avoir choisie. Le commandant croyait peut-être réussir à camoufler le meurtre de Phaneuf, qui intéresse vivement le journaliste Jean Brière (Jeff Boudreault), remis de l’attentat dont il a été victime. Comptez sur la veuve de Phaneuf, qui croupit en prison, pour maintenir l’affaire bien en vie.

Une autre affaire refait surface, celle de la mort de Léopold Jean, qui n’a jamais vraiment été élucidée. Les anciennes escortes Nadia et Nancy, maintenant Amélie et Virginie (Charlotte Legault et Catherine-Audrey Lachapelle), ont toujours prétendu que deux hommes habillés en policiers l’avaient emmené, mais l’explication ne satisfait pas Gabrielle Simard, qui rouvre l’enquête et la confie à Poupou (Sébastien Delorme). L’affaire retentira jusque chez Laurent (Patrick Labbé), installé à la campagne avec sa Miss Barbecue.

Bruno Gagné (Michel Charette) a beaucoup maigri, mais n’a rien perdu de son caractère bougon. Il fera équipe avec le sergent-détective Yannick Dubeau (Patrice Godin), qu’il n’accueille pas avec beaucoup de chaleur, disons. Quand Gabrielle Simard lui attribue le bureau de Patrick, Bruno proteste, ayant fait la promesse à Patrick de «garder» son bureau. À ce sujet, sachez que Patrick n’est parti en sabbatique que pour un moment, et qu’il reviendra au district 31, peut-être même plus tôt qu’on le croit. Le comédien Vincent-Guillaume Otis avait besoin de son automne pour se consacrer à la mise en scène de Des souris et des hommes, reprise chez Duceppe en octobre.

Ne comptez toutefois pas sur le retour de Jeff Morin (Luc Picard), qui est bel et bien mort. Luc Dionne s’étonne d’ailleurs qu’on lui pose encore la question, convaincu d’avoir été clair en mentionnant dans un épisode que son cadavre avait été identifié à la morgue. Peut-être, mais avec l’auteur, on ne sait jamais. Rappelez-vous de Nadine il y a tout juste un an.

District 31 continue de susciter les passions. La quotidienne attirait en moyenne 1,4 million de fidèles la saison dernière, obtenant une part de marché de 42%. La saison est lancée avec la découverte d’un poupon dans un conteneur à vêtements. Comme bien des histoires de Luc Dionne, l’affaire en cache une autre beaucoup plus imposante, et rappelle plusieurs faits divers, dont la découverte de la petite Rosalie Gagnon dans un bac à ordures à Charlesbourg, en avril dernier.

Ces quatre épisodes promettent une saison encore une fois enlevante. Solides dans leur interprétation, Geneviève Brouillette et Patrice Godin se greffent à une équipe déjà bien rodée. Vous verrez aussi Sophie Desmarais dans une position pour le moins inconfortable, et que je vous laisse découvrir. La productrice Fabienne Larouche parle d’une saison «intense, surprenante et la meilleure de toutes», et l’auteur nous promet des rebondissements spectaculaires, et un dernier épisode avant les Fêtes qui nous sciera les jambes. Vivement lundi prochain.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.