Revivre la musique de Jean Nichol

Quelques centaines de personnes s’étaient donné rendez-vous, dimanche après-midi, afin de revivre plusieurs décennies du répertoire musical de Jean Nichol.

Force est d’admettre que l’ambiance était différente des soirées alors que la foule assise s’était massée devant la scène. Malgré cela, le public a réagi fortement quand Jean Nichol s’est remémoré ses années à Jeunesse d’aujourd’hui. 

Les applaudissements qui accompagnaient chacune des pièces ont confirmé que les petites foules sont tout aussi généreuses. Tout au long du spectacle, la voix du public se mêlait à celle de l’artiste qui était, pour l’occasion, accompagné d’un claviériste. 

Celui qui a traversé des décennies de musique québécoise s’est laissé aller à plusieurs confidences en évoquant, entre autres, sa 17e année de sobriété ainsi que le cancer des amygdales et de la langue qu’il a combattu, à pareille date, l’année dernière. Entre deux pièces, Jean Nichol a même poussé l’audace jusqu’à raconter quelques blagues salées. 

L’attente en a valu la peine alors que la prestation s’est terminée par le plus grand succès de Jean Nichol, Oh lady Mary.